Les meilleurs combattants pancrace de l’île disposent d’un espace dédié à l’octogone, cette cage spécifique au MMA. Mais tout un chacun peut s’adonner à son sport favori, du circuit training au jiu-jitsu brésilien.

Quand les meilleurs combattants « pieds-poings-sol » découvrent le CTC (Complexe Training Center), ZI 3 à Pierrefonds (Saint-Pierre), ils restent ébahis devant ce qui est certainement la plus belle salle multisports de l’île. Quelque 800 m² dédiés aux arts martiaux, du jiu-jitsu brésilien au MMA en passant par le pancrace. Un ring, des tatamis immenses et surtout, au fond de l’immense hangar aménagé, trois cages de MMA, répliques en format d’entraînement – 6 mètres de diamètre – de l’octogone de l’UFC – cage à huit côtés d’environ 9,50 m de diamètre – au sein duquel se mesurent les gladiateurs des temps modernes.

Frédéric Bénard, le maître des lieux, n’est pas peu fier d’exhiber une structure qui fonctionne depuis février 2017 et qui revendique un peu plus de deux cents adhérents, dont quatre-vingts « tâtent » du MMA à travers les trois octogones. Ce Réunionnais d’origine a grandi hors de l’île et a découvert la boxe anglaise au contact de Richard Gury, à Sainte-Foy-lès-Lyon. « Je dois dire que c’est la boxe qui m’a recadré. Depuis je garde pour le Noble art comme une dette. »

Pas un, mais trois octogones

L’homme effectue le tour du monde et se spécialise dans la sécurité et la protection des personnes. Il est de retour dans l’île de ses ancêtres en 2003, passe par la case enseignement en lycée professionnel avant de revenir à ses premières amours, la sécurité, et la création de son entreprise en 2005. Qui ne cesse de grandir jusqu’à ce que le patron, dans sa volonté de se diversifier, ouvre cette salle omnisports. « Notre intention est de coller à l’actualité du MMA qui va être légalisé en 2020 et de nous lancer sur la scène nationale et internationale si on peut. Egalement de profiter de notre espace pour inaugurer un circuit training, qui correspond parfaitement à notre clientèle, notamment féminine. »

Sans attendre la validation ministérielle, Frédéric Bénard et ses éducateurs comptent créer une association de compétiteurs MMA après celle dédiée au muay thaï (Nakmuay 974) présidée par Malik Youn Fong. Une idée à laquelle souscrit pleinement Anthony Grondin, un des combattants MMA péi les plus « capés » avec 6 victoires pour 2 défaites. « Le CTC est un outil de travail extraordinaire. Disposer d’un octogone, qui plus est de trois cages d’entraînement, est un plus indéniable. On peut s’habituer avec la cage, prendre les appuis nécessaires, pousser quand il faut et se défendre avec la cage, qui est un objet de sécurité essentiel dans le MMA. » Le Saint-Andréen était récemment accompagné de Lionel Blainville, Français licencié à Genève, qui n’en revenait pas, lui non plus, de pouvoir disposer d’un tel outil de travail…

Textes : Jean Baptiste Cadet
Photos : Pierre Marchal

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentPituti Gymbox | la « prépa » avant tout
Article suivantParapente | Lambert en grande forme
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici