Nette et sans bavure, la victoire d’Aurélien Escalono a tout d’une revanche à l’occasion de cette 14ème édition de ce Raid 97.4. Motivé comme jamais, le traileur a voulu faire oublier au public les déboires et couacs sur le trail de Minuit.

Samedi 4h00 du matin, 202 concurrents étaient prêts à en découdre. Ce fut à quelques exceptions près le classement du Trail de Minuit, avec Fabrice Fontaine, et Joseph Robert. Pour les Ultra Traileurs qui préparent ainsi le Grand Raid, c’est l’occasion de tester leurs jambes avant le grand rendez-vous de l’année sur la Diagonale des Fous.

Une course difficile de 96 kilomètres, au parcours escarpé. Première difficulté au Coteau kerveguen où ce fut l’enfer pour la plupart des raideurs. Grégory Bataille longtemps dans le peloton de tête victime d’ hypoglycémie, aura du mal à récupérer. Il décide malgré tout de repartir.

A Mare à boue, Didier Telmar est bien en avance. En tête de la course, l’horloge se grippe, et Didier reste un peu trop longtemps à la récupération. Le coteau Kerveguen a laissé des traces.

Au Chalet des patres, Aurélien Escalono reprend des forces pour attaquer,  sur les traces de Didier Telmar qui flanche.

Aurélien bascule en tête vers le Nez de Bœuf, et ne laissera plus aucune à ses poursuivants. Il creuse l’écart et rien ne semble pouvoir l’arrêter dans la descente vers la vallée de la Rivière des Remparts. Il avale les kilomètres à vive allure sans encombre pour finir avec une avance de 8’.

Aurélien Escalono n’a pas eu besoin de sprinter, ni de jouer des coudes. Serein, il tient enfin sa revanche et démontre s’il en était besoin ses qualités de grand coureur.Chez les femmes, c’est la Saint-Josephoise Clarine Isabelle Morel qui fait honneur à sa ville, en terminant 46ème au classement scratch avec un temps de 19 :59. Clarine s’est sentie un peu seule, sans beaucoup de résistance et de contre attaque.

202 partants sur ce raid 974, 141 arrivées dont 25 femmes, soit 12 % de l’effectif du départ.

Le Raid 97.4 entend bien s’ancrer dans le paysage du trail péi. Et se refaire une image. En attendant les « Kadors ».

Texte et photos: Gil Victoire

CLASSEMENT NOM PRENOM TEMPS
1 ESCOLANO AURELIEN  12:52:05
2 TELMAR DIDIER  13:00:01
3 FONTAINE FABRICE  13:41:39
4 BECUE FREDERIC  14:04:04
5 ROBERT JOSEPH  14:59:29
6 ROBERT JEAN LOUIS  15:05:45
7 FONTAINE EMMANUEL  15:09:44
8 MAILLARD YVAN  15:14:52
9 CAMPAGNE THOMAS  15:24:05
10 FONTAINE STEPHEN  15:41:34
46 MOREL CLARINE  19:54:27
60 LACOSTE NICOLE  21:18:28
69 HOARAU SABRINA MARIE CHRISTINE  22:10:59
82 LAM-KAM CHRISTELLE  24:35:04
82 SCHAEFFER MURIEL  24:35:04
97 MOLL VIRGINIE  25:48:05
98 BRASSEUR MARIE  25:55:31
102 RUELLE MARION  26:34:44
107 DUFOUR ISABELLE  26:50:31
   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentBeach tennis | La France vise le podium en Russie
Article suivantCAN 2019 : Madagascar en quarts
Connu et reconnu par les tous les sportifs, boîtier à portée de main prêt à déclencher, Gil Victoire a fait de sa passion de la photo de sport un art de vivre. Tous les week-end, il arpente les sentiers pour figer les plus beaux instants des courses sur la Réunion. Il y a de grandes chances que vous le croisiez lors d’un trail.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour Gil,
    Je voulais tout d’abord vous remercier pour cette article qui est vraiment super et qui me touche énormément. Je vous remercie de m’avoir encouragé pendant la course et à travers ce journal aussi. Merci pour les photos et votre dévouement personnel. À très bientôt sur les sentiers.
    Escolano Aurélien
    (Petit détail:Vous avez fait une faute de frappe à mon nom?)

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici