Les Réunionnais n’auront que deux représentants en finale du tournoi de boxe, demain au centre national de boxe de Vacoas : Ali Maoulana (-52 kg) et Julien Samourgompoullé (-60 kg). Mais les décisions des juges ont pesé lourd dans les défaites de Bertrand Pasquin, Sébastien Hoarau et Georges Castel.

La nuit a été courte pour le staff réunionnais de boxe anglaise. Une nuit passée à ressasser le cauchemar des demi-finales, quelques heures auparavant, où cinq des six boxeurs en lice – Bertrand Pasquin, Sébastien Hoarau, Georges Castel,  Jean-Claude Jeanson et  Romain Ticane – ont été éliminés, les trois premiers à la suite de décisions très controversées des juges arbitres.

Raymond Gévia, co-sélectionneur avec Willy Blain, ne décolérait pas. « Je suis outré. Outré par la décision des juges sur le combat de Bertrand [Pasquin] face à Allisop le Seychellois. Outré aussi  concernant Sébastien [Hoarau] qu’on donne perdant contre Boniface. Et très déçu par l’élimination de Georges [Castel] qu’on aurait très bien pu donner vainqueur contre Otendy. Mais on est à Maurice… »

Le fait que l’île Maurice ait qualifié quasiment tous ses représentants pour les finales, excepté son poids lourd,  ne relève pas de l’anecdote et pourrait passer pour un mauvais gag. Certes, il est logique d’y retrouver Richarno Colin (-64 kg) qui n’a fait qu’une bouchée du boxeur comorien, mais que dire de la victoire de Jean Christophe Otendy sur Georges Castel (majorité des juges 3-2) alors qu’ « on aurait très bien pu donner Georges gagnant », soutient Raymond Gévia. « Georges domine le premier round. Après, je lui ai demandé de poser sa boxe, pour l’économiser en vue d’un troisième round qu’il a, à mon sens, remporté. Mais les juges en ont décidé autrement. »

Le coach dionysien est encore plus remonté contre les hommes en blanc après le verdict concernant Bertrand Pasquin face à Andrique Allisop, le Seychellois. « Allisop était en apnée tout le combat. C’est un boxeur qui vit sur sa réputation, qui est dans l’esbroufe continuelle. Bertrand a été à l’initiative tout le combat, il a porté les meilleurs coups. Et on donne Allisop vainqueur 3-2 ! C’est à ni rien comprendre… »

Même analyse concernant les moins de 69 kg et la défaite de Sébastien Hoarau face au Seychellois Brian Boniface : « Incroyable là aussi. Sébastien était plus posé, lâchait ses coups à bon escient. Mais il avait les moyens d’en faire plus, de se transcender, de provoquer cette petite étincelle qui aurait définitivement fait basculer le combat. » Un verdict, là aussi, défavorable aux couleurs réunionnaises.

« On est fier de nos boxeurs »

Chez les mi-lourds, Jean-Claude Jeanson a livré un combat héroïque face au Mauricien Cédric Olivier, sanctionné par un sévère 5-0 qui ne reflète pas le déroulé de l’affrontement. Compté dans le premier round, le Sainte-Marien a tenu bon, laissé passer l’orage et s’est requinqué au fil des rounds jusqu’à bousculer son adversaire sur la fin. « Jean-Claude s’est superbement comporté », résumé Raymond Gévia. La remarque vaut pour tous les boxeurs péi : « Le staff est moi-même sommes très fiers de nos gars qui ont été au bout d’eux-mêmes et se sont battus comme des lions. » Romain Ticane aussi, qui a tout fait pour endiguer la fougue du Seychellois Kenny Agnès mais a succombé à la suite d’une droite plongeante du favori du tournoi.

Demain vendredi, le Sainte-Marien Ali Maoulana et le Dionysien Julien Samourgompoullé disputeront les finales (-52 et -60 kg) avec de bonnes chances pour le premier et une confiance intacte pour second face au petit frère de Richarno, le Mauricien John Colin. « Julien lui est supérieur physiquement, estime le coach. C’est un pur boxeur alors que John est plus bagarreur. » Et de souhaiter, sans le dire, que le Réunionnais abrège les échanges. Pour que les juges n’aient pas à rendre de décision bizarre…

Textes: Jean Baptiste Cadet
Photos: Tonio Barrachini

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentRugby | le droit d’y croire
Article suivantFootball : Focus sur l’or
Photographe, Tonio Baracchini crée Seeven Paradise en 2013. Se définissant comme un citoyen actif il a été élu au conseil d'administration de la Confédération des Petites et Moyennes Entreprise. Vice Président Exécutif de la Jeune Chambre Economique du Grand Sud de la Réunion, il a la communication chevillée au corps. C’est notre photographe aux Jeux des Iles.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici