A l’exception de Samourgompoullé, les boxeurs péi ont dû se contenter de médailles d’argent lors des finales de la compétition ce mardi à Ivato. Ils étaient 6 en lice. Les boxeurs mauriciens ont trusté les podiums avec pas moins de 9 médailles d’or.

Il a montré l’exemple. Julien Samourgompoullé (- 54kg) hurle sur le ring : « Guerrier pas guerrier ! » Il vient de mettre K.O. son adversaire malgache Marco Andrianarivelo dès le deuxième round. Le temps de se remettre de ses émotions, il analyse :  » Faut aller au charbon ici, sinon tu perds. Le début du combat a été difficile, fallait que je me réveille. J’ai pensé à ma famille, à mon coach qui me suit depuis le début ». Il ne le sait pas encore à ce moment-là, mais il sera le seul à remporter la médaille d’or dans le clan Réunionnais.

Les précédents combats entre Ali Moualana (- 57 kg) et son adversaire Mauricien Chemben Niven s’était soldés par 2 victoires, une défaite. Le Mauricien a égalisé lors de cette finale des Jeux des Îles, sur décision des juges. « Moin la donne tout’, mais la décision lé comme ça. Mi té bon en tout… l’esquive, la remise. Quand li té touche à moin, mi té retouche derrière. Mi lé très déçu ».

Ryan Bieou (- 63,5 kg) avait un sacré défi à relever face à l’expérimenté Mauricien Louis Richarno Colin. 17 ans d’écart entre les deux combattants. Le réunionnais à l’accent marseillais se contentera de l’argent, sur décision des juges, à l’unanimité. « Ça s’est joué à l’expérience je pense. J’ai 19 ans, il en a 36, il a plus de 200 combats. C’est avec ce genre de défaite qu’on apprend le plus. Mais personne n’est imbattable. Aujourd’hui il a été meilleur que moi, demain est un autre jour ! »

C’était certainement un des combats les plus indécis. 3 rounds acharnés… difficile de dire qui doit l’emporter entre Antony Hoarau (- 75 kg) et Marquis Zoel. Après une très longue attente, l’arbitre ne soulève pas le bras du réunionnais de 21 ans. « J’avais un espoir de victoire. Je pensais avoir dominé assez largement. Les juges en ont décidé autrement. C’est comme ça, j’accepte. Faut prendre ça comme une leçon et aller de l’avant ». Il reviendra chercher l’or dans 4 ans.

Les 3 rounds de 3 minutes ont été un petit calvaire pour Médéric Souton (-92 kg) face à son adversaire Mauricien Jean-Christophe Otendy. Mais il n’a pas lâché. Au moment de la décision arbitrale, il avait déjà conscience qu’il ne ramènerait que l’argent à La Réunion. « Ça a été un combat très difficile pour moi. Je nai pas lâché, pas abandonné malgré un combat très dur. Le travail continue malgré tout ».

1 minute 42 sur le ring. Pas une seconde de plus. Didier Jean-Baptiste (+ 92 kg) encaisse un crochet gauche, puis un crochet droit de la part du très costaud Seychellois Keddy Evans Agnès, le Réunionnais tombe au sol. Combat arrêté. « Le gars i frappe, le gars lé solide. Dans toute mon carrière, moin la jamais vu un gars i cogne aussi fort que ça ». Ce sera une 5 ème médaille d’argent pour celui qui arrête sa carrière en amateur aujourd’hui. « Mais mi lé un guerrier, lé pas fini pou moin, mi relève toujours ! »

Le bilan de la journée est forcément décevant pour le coach Raymond Gévia : « Ça va leur permettre de voir le chemin qu’il reste encore à faire. A nous de travailler. Encore faut il qu’on nous en donne les moyens. C’est à dire, sortir de notre zone et avoir des confrontations avec des adversaires Africains par exemple »

Au Centre de Conférence Internationale d’Ivato ce mardi, c’est l’hymne Mauricien qui a le plus retenti. Les cousins boxeurs remportent la compétition avec 9 médailles d’or.

Texte Antoine Forestier pour Zinfos 974
Retrouvez l’intégralité du sujet sur : https://www.zinfos974.com/jioi-largent-ne-fait-pas-le-bonheur-pour-les-boxeurs-reunionnais/

Les résultats des Réunionnais en finale :
– 54 kg : Victoire par K.O. de Julien Samourgompoullé VS Marco Andrianarivelo (Madagascar)
– 57 kg : Défaite aux points d’Ali Moualana VS Chemben Niven (Maurice)
– 63,5 kg : Défaite aux points de Ryan Bieou VS Louis Richarno Colin (Maurice)
– 75 kg : Défaite aux points d’Antony Hoarau VS Amene Marquis Zoel (Maurice)
– 2 kg : Défaite aux points de Médéric Souton VS Jean Christophe Otendy (Maurice)
+ 92 kg : Défaite par K.O. de Didier Jean-Baptiste VS Keddy Evans Agnès (Seychelles)
Médailles réunionnaises :
OR (1) : Julien Samourgompoullé
ARGENT (5) : Ali Moualana, Ryan Bieou, Antony Hoarau, Médéric Souton, Didier Jean-Baptiste
BRONZE (2) : David Moucouveia, Charkane Antoy,

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentLes garçons en or, les filles en argent
Article suivantLes lutteurs réunionnais brillent en or
Pierre Marchal
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici