Pourtant solidement accroché a une place de titulaire dans les buts de l’Excelsior depuis le début de la saison, Naby Yattara n’est pas revenu au club depuis la Coupe d’Afrique des Nations disputé avec la Guinée. Cela commence à faire long. Le gardien de 34 ans ne donne plus de nouvelles depuis 4 mois, et ne veut visiblement pas pour l’instant rentrer à la Réunion. Pourquoi ? Était-il heureux à St-Jo’ ?  Le haut niveau lui manque t’il ? 

Jacky Amanville, président du club, nous répond sur cette situation inédite. 

Gadiamb : Président, pourquoi Naby ne revient-il pas au club ? 

Jacky Amanville : Nous n’avons plus de nouvelles, on ne sait pas ce qu’il fait, ni où il est. Mais bon, pas de nouvelles, bonne nouvelle ! On ne sait pas, c’est tout. Il ne s’est rien passé du tout, il est parti a la Coupe d’Afrique des Nations, et peut-être avait-il ses problèmes à gérer, on ignore leur nature.

Il n’était pas heureux à l’Excelsior ? 

Non pas du tout ! Il était bien, avec un super état d’esprit. Il était très apprécié dans le groupe, aucun problème apparent en tout cas. On ne l’a pas contacté, c’est lui qui a pris les devants en nous disant qu’il allait revenir juste après la CAN, mais on l’attend toujours.

Vous regrettez cette absence ? 

Non, ça va, je dors bien le soir. Il n’est plus revenu, il n’est plus revenu ! C’est tout, on ne va pas en faire un plat. On fait avec.

Concernant l’administratif, cela ne pose pas de problème. On a un statut amateur, le joueur a une simple licence et prend un engagement en début de saison.  Mais dans les clubs et à ce niveau, c’est comme une association : C’est à dire que le joueur n’a pas d’obligation à rester, sauf quand il a un contrat fédéral (contrat payé).  Naby n’a pas de contrat fédéral, car nous n’en avions pas les moyens. (il n’y en a que 3 au sein du club)

Dans le jeu, Naby Yattara vous manque ? 

Il faut demander à l’entraîneur (Dominique Velleix), car je ne veux pas parler du terrain. Je dis juste qu’il a peut-être eu ses problèmes, donc ceci explique cela. Il n’est pas rentré, et c’est tout.

Son remplaçant s’appelle Julien Valmy, un jeune du club, vous ne perdez pas trop au change…

Exactement, c’est un jeune qui promet, et l’absence de Naby lui permet de se montrer et de monter en puissance. Dimanche, ils étaient 9 jeunes du club sur la feuille de match. Moi j’en suis fier. C’est énorme et c’est bien pour le club. On ne va donc pas pleurer parce que Yattara n’est pas là.

Entretien Kevin PAYET

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentImize intraitable
Article suivantSaint-Louisienne : Il y a le feu à la maison
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici