Si les conditions sanitaires le permettent, le festival Paris Sport Photo sera de retour à l’automne 2021. Les dates ne sont pas encore connues, mais vous pouvez dès à présent vous inscrire pour le concours photo !

Les inscriptions pour le concours Paris Sport Photo ouvertes jusqu’au 1 février 2021.

Le festival international de la photographie de sport, dont l’objectif est de faire découvrir les meilleurs travaux du genre, ouvre les candidatures pour son concours photo. Le concours est ouvert aux photographes professionnels du monde entier (il faut un numéro de SIRET pour s’inscrire). Les meilleures photos seront primées dans 6 catégories :

  • action, pour montrer l’intensité d’un moment de sport
  • reportage, 10 images représentant une thématique liée au sport (économie, place de la femme, tradition culturelle…)
  • insolite/humour, situation étrange lors de la prise de vue
  • sports extrêmes, VTT, saut en parachute, à haut risque et en lien direct avec la nature
  • hors stade, sport réalisé en dehors des lieux dédiés
  • votre meilleure série, sélection de vos dix meilleures photos, toutes catégories confondus

Un Grand Prix sera également décerné pour récompenser le Photographe de l’année Paris SportPhoto 2021, qui recevra une dotation de 4000 €. La cérémonie de remise des prix aura lieu durant le festival, dont les dates n’ont pas encore été dévoilées. Les meilleures photographies de chaque catégorie seront exposées durant l’événement.

L’inscription est gratuite et vous avez jusqu’au 1e février pour participer :  https://concours.sportphoto.paris/fr

 

© Paris SportPhoto

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentDimitri Payet: “Quand je marque, je maigris”
Article suivantDernière ligne droite pour le meeting de Saint-Paul
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici