Alors que son équipe est en bonne forme en championnat, Jean Max Trépor, le coach de la Jeanne, revient sur la saison des mauves, sur son parcours personnel, mais aussi les dernières prestations de son équipe. Arrivé en 2017 au club, il a conquis le cœur des fans, et fait l’unanimité. 

Gadiambe :  Jean Max, déjà, pour commencer, quelle est votre réaction après la belle victoire de vos joueurs face au Saint-Denis FC ce dimanche ? (2-1)

Jean-Max Trépor : On a eu une force mentale et collective, tout le monde s’est battu. On a été encore meilleurs lors des 15 dernières minutes, notamment dans nos déplacements qui ont déstabilisé Saint-Denis. Ils ne savaient plus qui prendre au marquage

Tactiquement, c’était très intéressant. Notre vitesse sur les côtés leur a aussi posé beaucoup de problèmes, c’est positif.

Le calendrier est chargé pour votre équipe. Entre les deux coupes et le championnat, pensez-vous pouvoir jouer sur tous les tableaux ? 

On continue notre petit bonhomme de chemin. La semaine prochaine, on rencontrera la Saint-Pierroise, match évidemment difficile.

Nous n’avons pas une équipe faite pour jouer sur tous les tableaux, ni pour jouer le titre, mais on prend les matchs les uns après les autres. On donne le maximum.

Ce mercredi, nous affronterons Trois-Bassins en quart de Coupe de la Réunion, rencontre évidemment compliquée. On sera obligé de faire jouer des garçons qu’on a un peu moins vu cette saison. Je vais devoir gérer l’effectif, et il faudra faire confiance à ces jeunes.

Votre nouvelle recrue, Himlane M’Houdine, fait forte impression pour l’instant. En êtes-vous satisfait ? 

Himlane a des qualités, mais il y a encore du travail, il n’est âgé que de 23 ans. Tactiquement, il bosse et nous apporte ce qu’on attendait de lui.

Nous devons le protéger, il s’épanouie chez nous. Je pense qu’on reparlera encore de lui d’ici la fin de saison.

Himlane vient du SDEFA, club moins médiatisé que la Jeanne, pourquoi l’avez-vous recruté ?

J’aime les joueurs rapides et techniques. Je suis parti le voir jouer avec son équipe du SDEFA. Après ses premiers matchs chez nous, il donne entière satisfaction. Il confirme tous les espoirs placés en lui.  C’est sa première année à la Jeanne, et j’ai bon espoir pour la suite.

Jean Max, vous êtes à la tête de la Jeanne depuis 2 ans. Vous comptez rester longtemps ici ? 

La saison n’est pas terminée, la question ne se pose pas. Mais je prends du plaisir ici, il y a un bon état d’esprit au club et au sein de l’équipe. J’essaie d’inculquer aux garçons un tempérament de gagneurs. Tant que je serai là, je ferai le maximum pour emmener l’équipe le plus loin possible.

Malgré sa victoire ce dimanche contre la Capricorne, Saint-Suzanne (votre ancien club) va mal en championnat. Quel regard portez-vous sur la saison des verts ? 

Je suis très attentif aux performances de ce club qui m’est cher, car je l’ai fait monter de la D2 à la Régionale 1. J’espère et je crois qu’ils vont rebondir pour se sauver. Mais cela ne sera pas simple. Ils ont une belle équipe. Ils en ont les moyens, il ne faut rien lâcher.

ITV: Kévin Payet
Photos: Pierre Marchal

Rate this post
   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentL’Excelsior trébuche à Trois-Bassins
Article suivantLa Jeanne en embuscade
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici