Alors que des sportifs français ayant participé aux Jeux mondiaux militaires qui se sont déroulés à Wuhan en octobre dernier craignent d’avoir été contaminés par le Covid-19, le ministère des Armées s’est exprimé ce mercredi.

“La délégation française a bénéficié d’un suivi médical, avant et pendant les jeux, avec une équipe médicale dédiée composée de près d’une vingtaine de personnels. Il n’y a pas eu, au sein de la délégation française des JMME, de cas déclarés auprès du Service de santé des armées (SSA) de grippes ou d’hospitalisation pendant et au retour des JMME, pouvant s’apparenter, a posteriori, à des cas de Covid-19″, veut rassurer le ministère, qui rappelle que les jeux se sont terminés deux mois avant le premier cas recensé en Chine.

Et de préciser qu’il n’a pas connaissance de cas d’athlètes de délégations étrangères qui auraient été contaminés lors des Jeux militaires de Wuhan. Aucun athlète français n’a par ailleurs été testé au nouveau coronavirus lors de son retour et le ministère ne dit pas s’ils bénéficieront dans le futur d’un test sérologique permettant de savoir s’ils ont été contaminés ou non, précise le Huffington Post.

Rappelons pour les témoignages des sportifs interviennent alors qu’il semblerait a posteriori qu’un patient était déjà contaminé par le Covid-19 le 27 décembre en métropole, soit près d’un mois avant sa détection officielle en France. Ce qui n’a pas étonné l’OMS, qui estime possible que certaines des personnes infectées de Wuhan aient déjà voyagé en Europe en décembre.

Rate this post
   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentLa saison cycliste en pointillés ?
Article suivantL’entraînement en visio depuis la métropole
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici