Un militaire du PGHM de La Réunion, âgé de 50 ans, est décédé après avoir fait une chute de 200 mètres alors qu’il pratiquait le parapente.

Un militaire du PGHM de La Réunion est décédé ce mardi dans un accident de parapente en Haute-Savoie. L’adjudant-chef Jérémie Terryn était affecté au PGHM de Sainte-Marie depuis deux ans et se trouvait en permission au moment du drame.

Selon les premiers éléments, le parapentiste est parti en autorotation avec sa voile et a décroché, ne pouvant éviter une chute de 200 mètres, rapporte le Dauphiné Libéré. Les secours n’ont rien pu faire pour réanimer le quinquagénaire, dont le décès a été prononcé sur les lieux.
Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances du drame.
Pour mémoire, il y a moins de deux ans, un autre accident avait endeuillé le PGHM de La Réunion. L’adjudant Vincent François, 44 ans, avait trouvé la mort en décembre 2018 dans les Alpes suisses en pratiquant le base-jump (sport extrême qui consiste à sauter d’une falaise avec un parachute).

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentLa revanche des Marseillais
Article suivantLe Combe de Benjamin Allouche
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici