Qui l’aurait cru il y a encore quelques semaines face au jeu proposé par le Paris Saint-Germain, avec son infirmerie pleine et ses joueurs à court de forme, que le club de la capitale terminerait premier de son groupe en Ligue des Champions ? Alors que la France du Football a tiré à canon ouvert sur le coach Parisien Thomas Tuchel, qui officiait avec un effectif réduit, le technicien allemand a fait le dos rond, pris ses responsabilités en assumant la prise de risque, et emmené ses joueurs à la première place de ces phases de poules de Champions League, en s’imposant ce mercredi 5-1 face à Istanbul, 22h après son coup d’envoi (match arrêté puis reporté pour cause de propos potentiellement racistes du 4e arbitre ).

Rate this post
   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentSouvenirs japonais d’Antoine Guillon
Article suivantLa une de l’Equipe
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici