La Réunionnaise Melvine Malard et les Bleuettes sont devenues hier après-midi championnes d’Europe des moins de 19 ans (U19) après avoir battu en finale à St. Mirren Park de Paisley (Ecosse) les Allemandes 2-1. En outre, la Dionysienne a reçu le soulier de meilleure buteuse de la compétition (4 buts).

Elles ont souffert mais ont finalement orné l’armoire de l’équipe de France féminine des U19 d’un 5e trophée européen (après 2003, 2010, 2013 et 2016). Elles, ce sont les filles de l’entraîneur Gilles Eyquem, guidées par Maëlle Lakrar, qui ont battu en finale leurs homologues allemandes 2-1.

Pourtant, les coéquipières de la Réunionnaise Melvine Malard, avant-centre de l’équipe, étaient menées dès la 7e minute par la phénoménale avant-centre germanique Nicole Anyomi. Heureusement, Sandy Baltimore égalisait dans un angle fermé (12e) mais ce sont les Allemandes qui se procuraient les meilleures occasions, notamment par Anyomi (28e et surtout 40e, où son ballon frappe le poteau).

En deuxième période, les Bleuettes pliaient mais ne rompaient pas, notamment grâce à une Justine Lerond impériale dans les cages (77e et surtout 90e+4). Entretemps, les Tricolores frappaient victorieusement au but grâce à une reprise légèrement contrée de leur capitaine Maëlle Lakrar après un corner de Julie Dufour (73e) provoqué par Melvine Malard.

Les filles de Gilles Eyquem pouvaient laisser éclater leur joie. Melvine Malard était la première à être récompensée par les officiels grâce à ses quatre buts inscrits dans la compétition. Même sans scorer lors de la finale, la joueuse de l’Olympique Lyonnais, qui a fait ses classes au Saint-Denis FC  sous les ordres de Daniel Coukan, a prouvé qu’elle était indispensable. Elle a marqué ses quatre buts alors qu’elle n’était que remplaçante, de même que ses deux passes décisives. La jeune fille originaire de Primat était titulaire hier lors de la finale mais n’a pu forcer la décision. Nul doute toutefois qu’elle vient de franchir un palier important dans sa jeune carrière.

Textes: Jean Baptiste Cadet
Photo: Pierre Marchal

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentTour Auto | les jeux sont ouverts
Article suivantFootball | Pelops ce héros
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici