Après avoir décroché un titre de champion de France junior sur 200 m papillon, en avril dernier à Rennes et deux médailles de bronze (200 m brasse et 400 m 4 nages) aux championnats d’Europe de Kazan (Russie), en juillet, Léon Marchand a décroché la médaille de bronze du 400 m 4 nages, aux championnats du monde juniors en Hongrie au mois d’août. Avec un temps de 4’16”37, il a signé le nouveau record de France. À 17 ans, le nageur des Dauphins du TOEC n’en finit pas de progresser dans le sillage de ses parents. Son père, Xavier, a été vice-champion d’Europe et du monde en 200 mètres 4 nages et finaliste aux JO de Sydney en 2000. Sa mère, Céline Bonnet, spécialiste du 4 nages et du dos, a été plusieurs fois championne de France et a participé aux JO de 1992 à Barcelone.

Photo; Pierre Marchal

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentUn meeting en pleine évolution
Article suivantFoulées de la Liberté du Chaudron.
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici