A la mi-décembre arrive le temps des bilans. Parmi les moments forts en résilience au regard de 2020, se trouve en bonne place la 2ème « Marche des Cimes », courue il y a tout juste 2 mois aujourd’hui, avec le champion connu pour des performances d’élite aussi bien sur la Diagonale que sur l’Ultramarin breton : Arnaud Moisan. A l’issue de notre traversée, j’avais pondu un débrief dans la veine de 1989, où cette toute 1ère Diag’ enrobait son socle sérieux d’une joyeuse folie propre à l’époque. Mon récit spontané était le pendant de mon affiche empruntant le style DuBouillon (Alain Bouillon, 1er illustrateur officiel de la Diag’ pionnière).

https://www.gadiamb.re/la-diagonale-de-deux-fous…

Autrement plus sérieux sera le récit du jeune champion Arnaud. De sa restitution à la mienne, il y a un peu de cette différence entre le docteur Bernard-Alex Gaüzère, (actuel consultant majeur sur la Covid), et le 1er responsable médical de la Diag’ qu’il fut sous le pseudo – aussi surréaliste que les tonalités joviales de ses recommandations – de Doktèr OT La Crampe (Orville Tiburce dont les initiales sonnent comme l’interjection créole « Hé, Dis » !)… Si j’avais déjà eu l’honneur de figurer sur le blog du grand champion Arnaud, notamment lors de cette sacrée Diag’ de 2014, c’est une grande satisfaction d’y retrouver notre traversée partagée 6 ans après ; il ne m’accable, ni de n’être qu’un vieux diesel, ni de le surprendre toujours quelque peu, jadis d’être invité en chambre d’élite, en octobre dernier de n’être encore qu’à quelques minutes derrière lui après 65 km et 5500 D+… Personnellement, il ne me surprend plus par ses extraordinaires capacités, son envergure d’Ultrafondu complet sachant écrire de ses pas comme de ses mots, les plus belles traces de trail.

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentJérémy Flores au RD3 du Billabong Pipe Masters
Article suivantLa route des immortels avec Antoine Guillon
Daniel Guyot est le recordman absolu en termes de Diagonales achevées. En trente ans de grandes traversées depuis la Marche des Cimes, il est le trailer le plus assidu. A 60 ans, Daniel Guyot aura passé la moitié de son existence à courir après celle qui affole son palpitant depuis trois décennies. Une certaine Dame Diagonale. L'histoire de La Réunion étant intimement liée à celle de la Bretagne depuis les origines, il n'est finalement pas si étonnant que ça qu'un Breton le soit également à celles du Grand Raid.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici