Le président de la Ligue de football, Yves Ethève s’est exprimé quant à une éventuelle reprise du championnat aux alentours de la mi-juin. Conscient qu’une annulation pure et simple de la saison 2020 serait une vraie catastrophe, le président de la ligue pose les conditions d’une reprise du championnat dans les meilleures conditions.

La Ligue réunionnaise de football prépare déjà l’après-confinement. Son président, Yves Ethève, indique qu’il espère une reprise du championnat pour le second week-end de juin.

Le président de la LRF attend désormais d’en savoir plus sur les modalités de déconfinement pour officialiser ou pas cette reprise à la mi-juin. Une reprise convenue à cette échéance avec la Ligue fédérale de football amateur. “Nous avons la particularité comme d’autres ligues d’Outre-Mer à ne pas avoir encore débuté la saison. La nôtre est calquée sur le calendrier civil et heureusement car cela aurait été très difficile à gérer. Dans plusieurs ligues de métropole, les championnats ont été suspendus alors qu’il restait une à deux journées à jouer”, rappelle Yves Ethève, partisan d’un report et non d’une annulation pure et simple de la saison 2020, qui serait “catastrophique” pour le foot péi.

Dans l’hypothèse où cette saison devait reprendre dans moins de deux mois, quelques ajustements seront néanmoins nécessaires prévient Yves Ethève, qui rappelle que pour les écoles, ce déconfinement dans le milieu du foot sera également “progressif”.

Mesures barrière et de distanciation sociale

Toutes les compétitions (R1, R2, Coupe de France, féminines et entreprises) devraient reprendre à leur rythme sauf la Coupe de La Réunion, “qui devrait se jouer sous une autre forme”, comparé aux éditions précédentes au risque d’être annulée explique-t-il.

Côté tribunes, Yves Ethève espère, d’ici la reprise, la généralisation du port des masques et l’application des mesures barrière et de distanciation sociale. “Dans une tribune de 300/400 places, on peut trouver une solution en limitant son accès à 150 personnes par exemple. Pour le terrain en revanche, tout dépendra de l’évolution de la situation. Les instances fédérales nous diront ce qui en sera à partir de la seconde semaine de mai”.

En revanche, Yves Ethève ne s’avance pas, pour l’heure, sur le fait de déterminer quelle compétition aura le privilège de démarrer la saison. “De toute façon, on ne peut rien faire jusqu’au 11 mai, pas d’entraînements ou de formations en raison du confinement total. J’en saurais un peu plus la semaine prochaine concernant les modalités particulières pour La Réunion”, conclut le président de la Ligue.

Photos Pierre Marchal

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentL’association Grand Raid communique
Article suivantLe rêve américain d’Aurélie Bévao
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici