Tout réussit à la JSSP cette année : Le championnat, la Coupe de la Réunion, la Coupe Régionale de France… Jusqu’où les hommes de Dafreville peuvent-ils aller ? 
Sont-ils capables de tout gagner cette saison ? Même s’il reste des matchs à jouer, les cigognes semblent bien parties. 

Ce dimanche en finale de Coupe Régionale de France, la JSSP s’est fait peur, c’est vrai, mais la victoire fut nette et presque sans bavure face aux vaillants joueurs de l’AF Saint-Louis.

Un succès 4 buts à 1 obtenu grâce à un homme : Jean-Michel Fontaine, grand par la taille et le talent.

Cette équipe, qui pour l’instant tient toutes ses promesses, à tout de même vacillé lors de plusieurs rencontres à enjeu cette saison :

On se souvient de la défaite il y a quelques semaines face à la Sainte-Marienne (en Régionale 1). On se rappelle aussi du très poussif quart de finale de Coupe de la Réunion face aux modestes Sainte-Rosiens remporté aux tirs au but.

Peu importe, même sans briller, Saint-Pierre sait s’imposer. Le propre des grandes équipes.

Il est vrai que le Président Arayapin a mis les moyens cette saison :

Outre l’échec Sinama Pongolle et Diego Silva, le club a réussi à enrôler les joueurs de renom tels qu’Eliott Grandin (Ex Caen et Ex OM), ou encore Ibrahima Dabo (En provenance des Gobelins).

Avec ces éléments, difficile de se louper, en effet. L’équipe a été bâtie pour jouer et réussir sur tous les tableaux.

Désormais, et afin de boucler la boucle : Il faut bien terminer le travail en championnat. Les cigognes ont 5 points d’avance sur leur dauphin, et rencontreront le Tampon à Kléber Picard lors de la prochaine journée. Une victoire conjuguée à une défaite de Sainte Marie leur donnerait une sérieuse option en vue du titre.

Mais afin que la fête soit totale, il faudra aussi bien figurer en Coupe de France, lors du 7ieme tour qui se jouera dans 3 semaines.

La JSSP a largement les moyens de battre une formation de CFA, voire de National, et donc ne nous faire rêver pendant quelques tours.

Texte: Kevin PAYET
Photo: Pierre MARCHAL

Rate this post
   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentVictoire sans gloire
Article suivantL’or et l’argent pour Jonas
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici