L’Etang-Salé, champion en titre deux années de suite, s’est incliné samedi soir face à des Saint-Paulois revanchards bien décidés à ne pas laisser une ligne de terrain à ses adversaires à l’occasion de la finale du challenge Selouze. Les hommes de l’ouest ont su renverser la vapeur face à des Etang-Saléens manquants d’inspiration. Score au coup de sifflet final : 25-19 pour Saint-Paul.

Louane Journe aura été sans conteste l’homme du match à l’occasion de la finale opposant l’Etang-Salé à Saint-Paul. Une affiche habituelle tant les deux adversaires dominent le championnat. Le Saint-Paulois n’a manqué qu’une seule pénalité et a permis à son équipe de faire la différence. Engrangeant des points précieux. Le troisième ligne buteur du RC Saint-Paul avoue s’être beaucoup entraîné en vue de cette finale et a su retrouver la confiance qui lui avait tant fait défaut face à Saint-Pierre en demi-finale. Damien Neveu, le nouveau coach de l’Etang-Salé qui succède à Jérôme Agenor, ne pouvait que constater l’impuissance de ses hommes face au rouleau compresseur des Saint-Paulois : « On a manqué d’ambitions. Sans maîtrise de jeu. Sans aligner trois passes de suite. On s’est entêté à vouloir des choses qu’on ne sait pas faire. »

Les Saint-Paulois ont eu fort à faire en première mi-temps en effectif réduit à 14 contre 15 puis à 13 en seconde période. Un sous-effectif dont l’équipe de l’Etang-Salé n’a pas su tirer profit, ne trouvant pas les failles d’une défense saint-pauloise compacte. Les entraîneurs saint-paulois, Guy Adolphe et Bruno Jasinsky (ex entraîneur du RC Mamoudzou) savourent cette victoire et rêvent déjà au doublé avec le championnat honneur. «On a commencé à douter à la fin de la première mi-temps, on a repris un peu de rigueur sans tenter tous les coups dans notre camp. On est partis dans leur camp pour chercher la faute ailleurs. On a joué au pied pour pouvoir contre-attaquer plus facilement. On a eu que 20 minutes à 14. On est arrivé à jouer derrière avec le pack. Une victoire sur le fil » analyse Guy Adolphe.

Louane Journe peut savourer la victoire, lui qui a marqué 20 des 25 points de Saint-Paul et devient ainsi l’un des hommes forts de l’Ouest. Un match qui s’il ne restera pas dans les annales du rugby étaient tout de même de belle tenue, avec un bon rythme et du fair-play de part et d’autres. On ne peut pas en dire autant dans l’autre finale, celle de la coupe Dattas qui opposait le XV Dionysien au Port.

 

Texte et photos : Pierre Marchal

Rate this post
   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentAli échoue en quarts
Article suivantEddy Narayanin remporte le Trail de Villèle
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

1 COMMENTAIRE

  1. Belle performance pour des St Paulois en infériorité numérique
    et reportage sympa de Pierre Marchal.

    MERCI pour tous les amateurs de rugby à La Réunion

    Michel Petit

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici