Malgré ses deux matchs nuls consécutifs avant d’affronter Saint-Etienne ce mercredi soir (00h00 à la Réunion), l’OM reste deuxième de Ligue 1. Mais pour quoi faire ? « Se qualifier pour la Ligue des champions, c’est bien, la jouer, c’est mieux », a pré- venu mardi Dimitri Payet, inquiet à l’idée que l’Olympique de Marseille ne se renforce pas suffisamment s’il atteint la Ligue des champions. « Si c’est pour ne pas avoir l’effectif pour jouer la Ligue des champions dans de bonnes conditions, je me deman- derai si je dois aller voir ailleurs », a ajouté le meneur de jeu, qui avoue que le sujet l’inquiète « beaucoup ». Surveillé de près par le fair-play financier de l’UEFA, l’OM devra réduire à 30 millions d’euros au maximum son déficit cette saison. Les comptes de l’exercice précédent, publiés ce week- end, font état d’un trou de 91,5 millions d’euros. Le club risque d’être obligé de vendre des joueurs pour équilibrer la situation. Dimitri Payet n’a pas parlé du mercato à son président Jacques- Henri Eyraud, « mais ce n’est pas une réflexion exceptionnelle, ajoute-t-il, c’est juste du bon sens ».

Rate this post
   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentLes championnats de France en ligne de mire
Article suivantLa surfeuse Poeti Norac est décédée
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici