Ce dimanche, les Trois-Bassinois ont accroché les quintuples champions saint-pierrois à Michel Volnay. Certes, ils ont souffert pendant 90 minutes, mais ont réussi à tenir bon. Un match nul (0-0) au parfum de victoire pour les hommes de Pascal Buteau qui, après leur victoire lors de la première journée face aux Marsouins, réalisent un très bon début de saison.

Ce dimanche, et sans surprise, Trois-Bassin, a joué à 10 derrière. Une défense à 5 composée de deux latéraux très offensifs (Berby et Espérance), complétés par 3 défenseurs d’expérience (Phéjar, Delnard, et Larry Edmond). Une véritable muraille que n’ont pas réussi à passer les Champions de la Réunion.
A chaque offensive Sudiste, un pied, un genou, une jambe, voire le gardien Vinketassala sont intervenus pour les contenir. Il faut aussi préciser que les attaquant saint-pierrois se sont aussi heurtés à leurs imprécisions, et leur manque de réalisme face au but adverse.
Quand, lors de la première journée, elles n’ont trouvé la faille que lors du dernier quart d’heure face à l’AS Bretagne, les Cigognes n’ont pas pu (ou pas su) tuer le match ce dimanche.
A cela, le coach Christian Dafreville a une explication “On n’est pas encore à 100% physiquement, nous manquons trop de rythme pour concrétiser nos occasions. Ce qui n’a rien arrangé, c’est que Trois-Bassins a bien défendu.”

Du côté de Trois-Bassin, on jubile, surtout l’entraîneur Pascal Buteau : “On a travaillé toute la semaine pour préparer ce match, ce résultat en est l’aboutissement. On a eu aussi un peu de chance, car la Saint-Pierroise n’est pas encore prête. On a aussi bien muselé Jean-Michel Fontaine, car c’est le danger numéro 1, je suis vraiment content des garçons.”

Le coach trois-bassinois ne veut pas pour autant s’enflammer : “Nous ne sommes qu’au début de la saison, nous devons rester à notre place. Certes, peu d’équipes réussiront à ramener des points de Michel Volnay, mais comme je l’ai toujours dit, notre objectif est de nous maintenir, voire de faire aussi bien que la saison dernière (7ième).”

Avec 6 points en 2 matchs, Trois-Bassins fait déjà figure d’outsider, et devra étrenner son nouveau statut dès dimanche prochain face à l’AS Bretagne, une équipe très difficile à manœuvrer et face à laquelle il ne faudra pas seulement défendre, mais aussi créer du jeu.

Texte : Kevin PAYET
Photos : Pierre MARCHAL

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentNobilo passe la main
Article suivant“Saint-Paul se prépare à une saison galère”
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici