Johanne Defay a signé vendredi sa meilleure performance de sa carrière sur la vague artificielle de Californie. Avec un tube de onze secondes. Une vague parfaite de trente secondes dont les surfeurs rêvaient et réalisée par Kelly Slater, dans son ranch à plus de 160 kilomètres de l’Océan Pacifique. Situé à Leemore, le Surf Ranch accueille une compétition estampillée World Surf League (WSL), le circuit professionnel de surf, qui organise le Championnat du monde sur les vagues les plus réputées de la planète.

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentBertrand Robert | « Revenir était mon rêve »
Article suivantTrail des Sables
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici