Alice Lemoigne a décroché dimanche au Portugal son sixième titre européen alors que le Français Edouard Delpero s’empare aussi de la première marche du podium chez les hommes. Double victoire française donc en longboard ce week-end.

La Réunionnaise Alice Lemoigne a été sacrée championne d’Europe WSL de longboard dimanche 11 octobre 2020 au Portugal à Espinho. Une compétition revue et corrigée en raison de la pandémie de la COVID-19, C’est donc sur une seule compétition du tour européen qu’Alice décroche son titre européen rejoint chez les hommes par le Français Edouard Delpero qui a aussi trusté l’or. Il s’agit du 6e titre continental pour la représentante de La Réunion.
“Dans des finales 100% françaises et sur de très belles vagues idéales pour le longboard, Lemoigne a battu Zoé Grospiron (8,67 à 7,37) alors que Delpero a pris le meilleur sur Benoit Carpentier (16,67 à 9,30), le champion du monde de Sup surf en titre” souligne la fédération française de surf.
Ce titre a été acquis comme pour Kauli Vaast vendredi, sur une seule compétition du tour européen WSL en raison de la pandémie.
Il s’agit du 6e titre continental pour la Réunionnaise et du 4e pour le Biarrot.
Dans des finales 100% françaises et sur de très belles vagues idéales pour le longboard, Lemoigne a battu (8,67 à 7,37) alors que Delpero a pris le meilleur sur (16,67 à 9,30), le champion du monde de Sup surf en titre. Bravo également à Roland Lefeuvre qui se hisse en demi-finale, battu par Carpentier, et prend la 3e place.

Résultats des finales du Longboard Pro Espinho
Finale messieurs
1 – Edouard Delpero (FRA) 16.67
2 – Benoit Carpentier (FRA) 9.30

Finale dames
1 – Alice Lemoigne (FRA) 8.67
2 – Zoe Grospiron (FRA) 7.37

(Photos fédération française de surf)

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentEmmanuel Petit gagne son pari
Article suivant« Laissez les Français faire du sport ! »
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici