Devant quelques centaines de spectateurs, la JSSP a décroché sa qualification dans la douleur sur la pelouse du Jura Sud. Sans doute aidé par le scénario du match, Saint-Pierre a répondu présent et aurait presque pu gagner de manière plus large. Mais le principal est là : la victoire. (1-0) 

Cette rencontre avait tout du match piège : un stade Antoine Guillon champêtre, une pelouse synthétique en mauvais état, un thermomètre proche de zéro, et un public acquis à la cause de l’adversaire… Malgré tout ces éléments en leur défaveur, les champions de la Réunion ont montré qu’ils ont le niveau, même face à une équipe de Nationale 2 pourtant hiérarchiquement supérieure.

Évidemment, il a fallu un brin de réussite, et la Saint-Pierroise en a eu : juste après l’ouverture du score de Fontaine (20ieme minute), le Jurassien Jordan Aidoud est expulsé car auteur d’une faute sur Ryan Ponti en tant que dernier défenseur. Sévère mais conforme au règlement.

Pourtant, malgré cette infériorité numérique et poussés par leur public, les métropolitains poussent, et réussissent même à se procurer plusieurs occasions face à la cage réunionnaise, notamment en seconde période où Philippe Etough a loupé plusieurs face à face devant Ibrahima Dabo, le portier Saint-Pierrois.

Aurelien Faivre a, plusieurs fois, causé de grosses frayeurs aux Sudistes sur coup franc, mais sans succès.

Entre temps, les Saint-Pierrois se procurent également des situations, notamment avec Fontaine et Ponti qui, tour à tour, échouent face au très bon gardien jurassien.

Après cette victoire, Jean-Michel Fontaine est lucide : « On aurait pu tuer le match très tôt mais on a manqué de réalisme, en face il y avait une équipe plus forte sur le papier et ce fut une rencontre difficile, sur un terrain pas facile »

Bertrand Bador est, lui aussi, mesuré malgré la qualif’ : « On a un peu subi malgré notre supériorité numérique, on voit qu’ils sont doués techniquement en face ». 

La soixantaine de réunionnais venue soutenir les cigognes ont en tout cas fêté cet exploit jusqu’au bout de la nuit. Place désormais au tirage au sort du 8ième tour de Coupe de France d’ici quelques jours, et surtout à la suite du championnat afin d’assurer un cinquième titre consécutif de champion de la Réunion.

Texte: kevin Payet
Photos: Dominique Piazzolla

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentImpérial Cospi
Article suivantSainte-Marie éliminée de la Coupe de France
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici