Photo: capture Paris Match

Pour le confinement le Réunionnais Jérémy Florès a choisi l’île natale de sa compagne et mère de sa fille. Hinarani de Longeaux, Miss Tahiti 2012, est en effet la compagne du meilleur surfeur français qui a choisi de se confier à Paris Match.

En 2013, la superbe Hinarani de Longeaux était élue 1ère dauphine de Marine Lorphelin au concours Miss France. Une fois de plus Tahiti atteignait une superbe place sur le concours de beauté grâce à la longiligne Hinarani, 1m77. Aujourd’hui la belle polynésienne est maman d’une petite Hinahei qui a deux ans déjà et dont le papa n’est autre que Jérémy Florès. Paris Match, dans son édition d’hier consacre 6 pages au couple ultra glamour, photographié dans les eaux translucides de Tahiti.

La star française du surf s’est confiée à Paris Match sur son bonheur et sa nouvelle vie… Il avoue avoir changé: “Même si j’ai toujours besoin de ma dose d’adrénaline, je suis moins casse-cou qu’avant. Je me remets en question. J’ai plus de responsabilités. Grâce à Hinahei, j’ai appris à être patient. J’ai toujours aimé les enfants, mais je ne pensais pas qu’ils pourraient me changer à ce point. Je sors moins, je passe moins de temps dans l’eau. Tout ce qui m’importe, c’est de passer de bons moments avec elle. Être père, c’est beaucoup mieux que je ne l’avais imaginé.”

Jeremy Florès, qui a choisi de se confiner à Tahiti sait qu’il peut compter sur son épouse. Hinerani de Longeaux a aujourd’hui 30 ans et s’est lancée dans la création de kimonos, accompagnée par sa soeur. Jérémy Florès avoue : . ” Hinarani m’aide beaucoup dans ma préparation. Elle sait quand elle doit prendre le relais. Parfois, elle passe des nuits entières à s’occuper de la petite pour que je puisse être au top de ma forme… Pendant les compétitions, leur présence me motive encore plus. Et puis c’est une formidable école de la vie pour ma fille. Elle rencontre de nouvelles cultures, elle se forge un caractère bien trempé “.

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentDimitri Payet reste à l’OM encore 2 ans.
Article suivantTournoi de hockey sénior à Saint-Paul.
Pierre Marchal
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici