Cela fait quelques semaines que le pongiste Antoine Razafinarivo a repris le chemin du Pôle Espoir PACA à l’occasion de la rentrée scolaire.

Le réunionnais s’est installé dans le paysage du Tennis de Table français, en ce début de saison 2021 – 2022. Malgré l’absence de compétitions toute la saison 2020 – 2021, Antoine termine finaliste de l’Open de Marseille, et a enchaîné par le tournoi de Fréjus (son club), où il a frôlé l’exploit de battre le jeune prodige Montpelliérain Félix Lebrun, N°110 français et champion de France Cadet. Et c’est par une victoire sur un tableau, et une place de finaliste dans un autre qu’il a entamé le Tournoi d’Antibes. Très rapidement, Antoine Razafinarivo devient le joueur à craindre cette saison. “Antoine est le joueur que je crains le plus en terme de contre performance” indique Félix Lebrun.

Un statut confirmé lors des épreuves individuelles N1 Junior la semaine dernière durant lesquelles Antoine a atteint les 1/2 finales et devient alors 596ème joueur Français, contre N885 il y encore 2 mois. “Bien que son niveau de jeu soit proche des 300 meilleurs joueurs français” nous dit Eric Angles, son entraineur.

C’est le début d’une aventure européenne aussi pour Antoine. Il est en attente d’une 2ème licence pour jouer dans un club Espagnol, et se prépare à participer à l’Open de Finland début décembre. En attendant, Antoine Razafinarivo a rejoint Porto ce week-end pour un stage international d’une semaine en compagnie de l’équipe national du Portugal. L’occasion pour lui de se préparer aux épreuves du championnat de France individuel et double, qui se dérouleront dans la région du Havre du 29 au 31 Octobre. Souhaitons à Antoine une bonne chance dans cette aventure.

Photos DR

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentCommuniqué d’Odysséa Réunion
Article suivantMaxime Dupuy : « Au top, génial, magique…»
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici