Le maire du Port annonce avoir formulé une demande au Préfet pour que les événements sportifs locaux prévus ce mois-ci puissent se dérouler malgré l’Etat d’urgence sanitaire déclaré sur l’ensemble du territoire national.

Le rétablissement de l’état d’urgence sanitaire sur le territoire national entraîne des répercussions incohérentes au regard de l’évolution de la situation à La Réunion.

Conséquence directe, les Tour Auto et Tour cycliste ont été annulés, en dépit du travail des équipes organisatrices visant à élaborer des protocoles sanitaires très renforcés.  Cette décision, intervenue moins d’une semaine avant le départ, porte un nouveau coup d’arrêt pour les acteurs économiques, culturels, sportifs et de l’événementiel, et souligne la nécessité d’une gestion locale de la crise sanitaire.

En effet, la situation réunionnaise semble se stabiliser, voire même s’améliorer puisque nous sommes passés en deçà du seuil d’alerte s’agissant du taux d’incidence (46,3 pour 100 000 habitants au 14 octobre) et des autres indicateurs.

Le virus circule toujours et nous devons vivre avec, en poursuivant nos efforts pour limiter sa propagation. Il nous faut donc mettre en place un plan réunionnais de gestion de la crise sanitaire au plus près des réalités locales pour ne pas accabler davantage l’ensemble des acteurs économiques, culturels et sportifs.

C’est pourquoi, aujourd’hui, j’ai interpellé le Préfet pour un traitement différencié de gestion de la crise sanitaire à La Réunion. Je lui ai aussi demandé de maintenir les Tour Auto et Tour cycliste dans le respect d’un protocole sanitaire renforcé.

Photo Pierre Marchal

Rate this post
   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentJudo | les Championnats de France cadets en bonne voie.
Article suivantOdysséa : Alé di partou
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici