A l’occasion du Run400 de Saint Joseph de ce Dimanche 10 Octobre, de nombreux intervenants de Saint Joseph seront de la fête. Souhaitant faire de cette manifestation une réussite, le team ProRacing met les bouchées doubles.

Intervenants auprès de l’organisateur JAP974, une partie du team emmenée par Alex aura en charge la gestion du public au niveau de la Rue des Prunes. Site privilégié pour assister aux battles, son équipe renseignera les spectateurs, les aiguillera vers les meilleurs spots en toute sécurité.
Outre cette nécessaire gestion des flux, le team Proracing a mis un point d’honneur à faciliter la vie de l’organisateur par le biais de leurs propres partenaires. Ainsi avec Avenir Assurance et le resto « La récré idéale », Alex assure la logistique alimentaire de l’équipe JAP974 pour permettre un déroulement fluide et continu des duels sur piste.
Enfin, ProRacing est connu dans le landernau péi du Run comme LE spécialiste de la préparation des moteurs carburant au Diesel. Ne vous braquez pas, l’esprit de toute compétition de sport automobile est de respecter la ligne : « qui peut le plus peut le moins ». Lors de ces runs, les moteurs sont poussés dans leurs ultimes retranchements mais les définitions des calculateurs et autres boîtiers électroniques servent à valider une architecture mêlant performance et fiabilité. Outre la préparation des véhicules de compétition, Sébastien s’est spécialisé dans la préparation et l’optimisation de kit routiers. L’essentiel de sa clientèle ne cherche pas la performance pure mais bien l’optimisation en conservant un niveau de performance idéal tout en baissant de façon parfois drastique la consommation des véhicules et donc leur empreinte écologique et leur budget carburant
Pour ce Run400 de Saint Joseph organisé par JAP974, il s’agira cette fois de la recherche de performance pure : « Les néophytes ne peuvent pas imaginer les heures passées en calculs très pointus pour préparer une voiture » expliquait Seb. « Les variables qui entrent en ligne de compte sont multiples. Densité de l’air, taux d’humidité, altitude, salinité…énormément de paramètres sont pris en compte ! Un moteur thermique repose avant tout sur des règles de chimie et de physique pure : circulation des fluides à l’échappement, injection du carburant, ratio air/carburant. Le boulot est passionnant car les variables évoluent en permanence » détaillait le préparateur.
Loin de l’image d’Epinal du pousseur déjanté qui ouvre les vis d’alimentation de sa pompe à carburant, le Run est une discipline extrêmement pointue et basée sur de la science pure. Certes, les pilotes accélèrent « en ligne droite » comme certains résument cette discipline mais avant cette phase beaucoup plus fine qu’il n’y parait de prime abord, tout un travail est défini en amont de façon souvent empirique. Le Run, comme tout sport mécanique est avant tout la recherche du compromis idéal. La perfection n’existe pas en la matière et seule la recherche pour atteindre cet idéal est le leitmotiv de ces runners.
Désormais le Run est un sport envahi de « cols blancs » en chemise et un ordinateur à la main en permanence bien loin des combinaisons à l’hygiène parfois approximative et au jean présentant le célébrissime « sourire du plombier ». L’utilisation de compartiments stériles lors des phases de préparation sont une réalité quotidienne pour ces « sorciers » 3.0.

Photo:  Pierre Marchal

Rate this post
   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentLa fête en Fiesta pour Patrick Belus…
Article suivantBoxe thaï : La championne du monde Anissa Meksen à La Réunion
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici