Au terme d’un match fou ce dimanche, les mauves ont perdu dans les dernières minutes face à Saint-Marie. Cruel. C’est le deuxième revers en autant de matchs pour La Jeanne, il est urgent de prendre des points au cours des neufs prochains matchs.

Photo : Pierre Marchal

Ce revers face aux Sainte-Mariens est une très mauvaise opération. Les hommes de Wilson Clara sont des concurrents directs au classement, et la victoire leur permet de prendre le large, en ayant 5 points d’avance.

La Jeanne d’Arc est désormais 4ème, derrière le Saint-Denis FC, mais surtout à 11 longueurs du leader Saint-Pierrois.

Les mauves auront sans doute énormément de mal à rejoindre les cigognes, même si ces dernières ont un calendrier difficile : Sainte-Marie la semaine prochaine, l’Excelsior dans deux semaines, et surtout la Tamponnaise en novembre. Des rencontres pas simples, face à des adversaires ambitieux.

La Jeanne quant à elle, dispose d’un calendrier plus favorable : Outre Saint Joseph et Le Tampon, les hommes de Jean-Max Tréport n’affronteront que des équipes de bas de tableau : la Capricorne, Sainte Suzanne ou le SDEFA ne devraient pas, à priori, poser trop de problème à cette formation.

Le souci pour La Jeanne, c’est son effectif. Un peu juste pour jouer sur tous les tableaux.
Encore en course dans les deux coupes, Le Port ne semble pas armé pour supporter cette charge.

Certes, les nouvelles recrues Hilmane M’Houdine et Ladislas Douniama ont montré de belles choses, mais le rythme des prochaines semaines pourrait avoir des conséquences sur les organismes, chose tout à fait normale.

Le match de dimanche face à Sainte-Marie a justement montré les limites de l’effectif. Le coach des mauves a du composer avec les blessures et les suspensions en alignant une défense inédite, composée de Dina dans l’axe et M’Houdine à droite. Deux joueurs qui ne sont pas défenseurs de métier.

A l’inverse, Saint-Pierre dispose d’un effectif pléthorique. Tous les postes sont doublés ou presque, et l’attaque sudiste ferait pâlir de nombreux clubs de métropole :
Eliott Grandin (Ex OM), Jean Michel Fontaine (18 buts cette année), mais surtout la nouvelle recrue Kitambala (deux buts ce dimanche pour sa première apparition), posent à Christian Dafreville des problèmes de riches.

Le plus dur reste à faire pour la Jeanne, elle qui, l’an dernier et à la même période était leader du classement, avant de marquer le pas en fin de saison et de se faire dépasser par les sudistes.

Une place sur le podium serait déjà une belle performance, même si cela ne sera sans doute pas suffisant pour satisfaire des supporters habitués à gagner depuis quelques années.

Texte : Kevin Payet
Photo : Pierre Marchal

Rate this post
   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentSaint-Louis | C’est grave docteur ?
Article suivantLa Sainte-Marienne renverse la vapeur
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici