De retour à la course à pied après une petite blessure, Kilian Jornet a accroché son premier dossard au Moonvalleyrunfestival en Norvège (et une victoire). Mais plus impressionnant encore est une de ses dernière séance d’entraînement : une course verticale de 1000 m +, accomplie à très vive allure (29’56” pour avaler le tout !), sur un parcours de 2,2 km qui accuse aussi un petit replat après 800 m de D+, puis une descente tranquille pour enchaîner directement sur un 10 kilomètre plat, sur route, où le catalan adopte un rythme proche de 3′ au kilo, pour boucler la distance en 29’41”, les jambes encore lourdes, selon ses propres termes, de la montée.

*legende*:Kilian Jornet s’est prêté au jeu du bain de foule et des autographes. Véritable star pour le public réunionnais venu en nombre l’ovationner, il a promis de revenir l’an prochain.

Celui qui a déclaré ses intentions de se tester sur une épreuve sur route cet automne semble en tous cas posséder de sérieux atouts de rythme et une capacité à combiner l’effort vertical et horizontal plutôt impressionnante !

Photo Pierre Marchal

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentOriane BERTONE et Kintana ILTIS remportent le sélectif de Voiron en bloc.
Article suivantOriane Bertone confirme
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici