La ceinture européenne ISKA de K1, conquise par le Réunionnais Vianney Sépéroumal face à l’Allemand Andrej Surenkow, il y a deux mois lors de l’ « 1contrôlable, chapitre 5 », est remise en jeu samedi 29 juin au cours de la Nuit du K1, à Saint-Pierre. Deux autres ceintures WKN sont en jeu.

L’ultime combat de la soirée « 1contrôlable, chapitre 5 » a livré son verdict au sein d’un gymnase de Bellepierre chauffé à blanc par plus d’un millier de supporters, début avril à Saint-Denis.  Le « local » Vianney Sépéroumal venait d’écœurer le tenant de la ceinture européenne ISKA des moins de 75 kg, l’Allemand Andrej Surenkow. Le protégé de Saïd Souleimana sera l’une des attractions, samedi soir au gymnase Nelson-Mandela à Saint-Pierre, de la Nuit du K1 – Les Défis du Sud.

Vianney Sépéroumal y affrontera le Belge Lahcen Aït Oussakou, un Belge de 35 ans, 13 combats pour 7 victoires, 5 défaites et 1 nul, ceinture continentale (européenne) en jeu chez les « middleweight » (poids moyens). Une tâche qui n’est pas insurmontable pour le Dionysien face à un adversaire qui combat assez peu et dont les deux derniers combats, en mai 2016 face à Manuel Romero et en mars 2017 contre Saro Presti, se sont soldés par autant de défaites.

Les autres têtes d’affiche saint-pierroises sont les Sudistes Matthias Ringuin qui combattra également pour une ceinture WKN, mais intercontinentale junior, face à l’Italien Anderson Cano Perez, et Olivier Yasser Lagarrigue, ceinture intercontinentale, contre le Belge Julien Schelkens. Le sociétaire de Vincendo avait effectué une digression vers la boxe thaï à Saint-Denis pour l’emporter face à Kamlaipech Pran26.

Pour mémoire, le gala « Tolérance Zéro » de Bellepierre d’avril dernier avait permis à Giovanni Boyer de maîtriser parfaitement, en boxe thaï, le Thaïlandais Ketleng Chamrat, le vainqueur du Kunlun Fight en juin dernier en Chine.

Ulrich Ismaël Emmanuel, à court de ring, n’a rien pu faire contre le Québécois Langlois Ross. Mohamed Madi et El Habib M’Dehre se sont livrés une furieuse bagarre avec victoire du premier nommé. Rémi Imize et Josué Absalon, à l’affiche samedi soir, l’avaient également emporté.

Les résultats de l’1Contrôlable, chapitre 5

Combats féminins (K1):
-50 kg cadettes : Maireen Clodomir Desruisseaux (UBCDLS) et  Nancia Avotriniana (Madagascar) démonstration
-55 kg junior : Nahema Asvat (UBCDLS) bat Anitah Mioliarisoa (Madagascar) forfait
-60 kg Chloé Avril (UBCDLS) bat Joryce Christina (Madagascar)

Masculins (K1):
-67 kg : Kevan Sala (ASCE Vincendo) bat Ismaël Rakotondrabe (Madagascar) forfait
-75 kg : Vianney Sépéroumal (UBCDLS) bat Andrej Surenkow (Allemagne) arrêt 3e
-91 kg : Olivier Langlois Ross (Canada) bat Ulrich Emmanuel (UBCDLS) abandon 2e

Muay Thaï:
-67 kg : Pittaya Sinthuram (Thaïlande) bat Ulrich Zémia (UBCDLS)
-67 kg: Giovanni Boyer (Bois de Nèfles) bat Ketleng Chamrat (Thaïlande) aux points
-67 kg : Olivier Yasser Lagarrigue (ASCE Vincendo) bat Kamlaipech Pran26 (Thaïlande) aux points
-71 kg : Mohamed Madi (UBCDLS) bat El Habib M’Dehre (Team Acquier)
-71 kg: Rémi Imize (UBCDLS) bat David Kichenin (Top Team Camélias) KO 2e
-60 kg: Romann Papaya (Saint-André) bat Jérôme Filaumart (ASCEV) forfait
-60 kg : Josué Absalon (UBCDLS) bat Hendrick Clain (Bois de Nèfles) aux points

Le programme de la Nuit du K1, samedi 29 juin à partir de 19h30, gymnase Nelson-Mandela à Saint-Pierre

Light kick, B (-60 kg): Dylan Maillot (KBB) – Victor Langlet (AKBOS)
K1 junior (-75 kg): Idriss Miranville (Jet Boxing) – Lucas Clerville (ASCE V)
K1 junior (-71 kg): Damien Payet (SPBC) – Gaëtan Latchoumanin Chetty (SDDN)
Light kick B B(-71 kg): Tom Soullière (Jet Boxing) – Teddy Moutama (Team Lapic)
K1 B (-71 kg): Ulric Senny Palany (Baobab) – Olivier Ouledi (ALCSM)
K1 B (-75 kg): Sébastien Boivin (SPBC) – Fabien Metellus (Team Robert)
K1 B (63,5): Darren Lavielle (Savannah) – Alexandre Hoareau (Guillaume)
Pro K1 (-94 kg) : Jean Patrick Boyer (ASCDTS) – Johnny Marimoutou (ALCSM)
K1 A (-75 kg): Yvan Langromme (Guillaume) – Rémi Imize (BCBLR)
K1 A (-75 kg) : Jonathan Richard (Guillaume) – Luidji Grimoire (AOGF)
K1 A (-60 kg): Mickaël Virin – Romann Papaya
K1 A (-60 kg): Josué Absalon (BCBLR)  – Joël Bardeur (ASCDTS)
Pro (-76,2 kg) ceinture WKN: Vianney Sépéroumal (BCBLR) – Lahcen Aït Oussakour (Team Pavone Lahcen)
K1 A (-71 kg) Christopher Lauret (Team Robert) – Luidji Mithridate (AOGF)
K1 junior (-71 kg) ceinture WKN: Mathias Ringuin (SPBC) – Anderson Cano Perez (Rome)
Pro (-64,4 kg) ceinture WKN: Olivier Yasser Lagarrigue (ASCE Vincendo) – Julien Schelkens (Team Latrache)

Rate this post
   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentAntoine Guillon | confidences d’un champion
Article suivantDu bleu aux larmes, une part de rêve…
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici