Pour son 25ème anniversaire, la Cimasarun restera gravée dans les annales. Mais pas forcément comme étant une édition dont on aimerait se rappeler pour sa bonne ambiance. Loin de là. Erreurs de parcours et déclassement sur le podium, les couacs sur le plan de l’organisation sont venus ternir une des courses les plus prisées de la Réunion. C’est le Suisse Michaël Crauzaz qui l’emporte avec plus de 25 minutes d’avance sur le second, Florian Teitgen.

Photos : Gil Victoire

Ils étaient plus de huit cents au départ de cette course mythique des trois cirques. Avec un parcours de 55km pour un dénivelé positif de 8500 m, la Cimasarun organisée par l’association Rando Run OI demeure l’une des épreuves préférées des coureurs réunionnais. Un trail reconnu pour ses paysages à travers les trois cirques et ses difficultés qui en font l’une des plus courues, comptant pour le championnat.
Il aura suffi d’un cri dans les ténèbres, d’une voix pour induire en erreur une partie des coureurs. Et les moutons de panurge, de bifurquer pour finalement devoir revenir sur leurs pas pour tourner le dos à la Roche merveilleuse. Combien de traileurs induits ainsi en erreur ?
Il fallait avoir du moral, du courage et de la volonté. Les dalons de la Plaine des Cafres Guy Noël Lebon et Fabrice Fontaine forts déçus de cette issue tragique pour eux, ont renoncé au podium alors que la victoire semblait leur être promise. La gestion du mental en a pris un sérieux coup. Difficile de démêler cet écheveau de fils de « ladi la fé ». La Cimasarun aurait mérité de fêter autrement ce 25ème anniversaire, un trail rempli d’incertitude et de rebondissements les plus variés. Que de déceptions.

Gilberte Libel la force tranquille

Au Pk 32 poste de ravito de l’Ilet à Vidot, le Suisse Mickael Crausaz qui termina 4ème au Trail des Trois Pitons se trouve en tête de la course. « Il y a eu un groupe de traileurs qui s’est trompé de parcours dès le départ à Cilaos »…A 08’08 pointent les compères Guy Noël Lebon et Fabrice Fontaine qui mènent une course solidaire afin de refaire le retard….devenu impossible pour échouer à cinq minutes au pied du podium. Refusant de monter sur le podium en lieu et place de la deuxième et troisième, ils seront déclassés au profit de Florian Teitgen et de Benjamin Allouche.
Gilberte Libel, donnée favorite, fut aussi emportée par la foule qui l’a entrainée vers la Roche merveilleuse. La Mafataise n’abdique pas et s’accroche. A l’Ilet à Vidot, Eva Houdebine récente vainqueure de la Trois-Bassinoise possède plus de dix-huit minutes d’avance, et précède respectivement Géraldine Lachapelle et Hélène Valette. Rien ne semble pouvoir l’arrêter, elle semble filer vers la victoire. Suspense. Mais la détermination et la rage de vaincre de Gilberte fera le reste. Ne baissant pas les bras, elle refait son retard. La montée du Cap des Anglais sera déterminante, juge de partage et de décision. Le stade de Cilaos fut celui de la délivrance et du triomphe de Gilberte Libel qui fut acclamée par Marcelle Puy-Vienne et Christopher Camachetty. Elle devance Géraldine Lacahapelle de plus de deux minutes.

Texte et photos : Gil Victoire

Classement Hommes
1er Mickaël Crausaz 06 :31 :48
2ème Florian Teitgen 06 :57 :38
3ème Benjamin Allouche 07 :07 :18
4ème Jimmy Dijoux 07 :08 :11
5ème Christophe Barret 07 :12 :13
6ème Arnaud Arthur 07 :13 :30
7ème Pierre Bruno Hoarau 07 :18 :59
8ème Sylvain Hureau 07 :23 :19
9ème Guy Noël Hoarau 07 :23 :38
10ème Jean-Luc Begue 07 :31 :49
11ème Wilfrid Oulédi 07 :34 :14
12ème Benjamin Detrez 07 :35 :12
13ème Henri-Claude Nemorin 07 :37 :59
14ème Tremeur Payet 07 :38 :33
15ème Vincent Marti Perales 07 :42 :18

Classement Femmes
1ère Gilberte Libel 07 :50 :01 (24)
2ème Géraldine Lachapelle 07 :52 :37 (26)
3ème Hélène Valette 07 :56 :35 (29)
4ème Eva Houbedine 08 :03 :17 (38)
5ème Florence Lebreton 08 :34 :37 (84)
6ème Françoise Gonthier 08 :38 :43 (94)
7ème Laure Nazarre 08 :51 :03 (116)
8ème Linderme Daphné 09 :01 :55 (135)
9ème Elodie Mithridate 09 :09 :48 (149)
10ème Louise De Bonhome 09 :14 :36 (159)
11ème Elisabeth Boyer 09 :15 :13 (162)
12ème Noémie Orange 09 :16 :37 (166)
13ème Lise-Eugénie Peipoch 09 :20 :03 (175)
14ème Lucie Blondel 09 :23 :29 (183)
15ème Nathalie Percheron 09 :27 :14 (192)

Rate this post
   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentR1 | Que d’émotions
Article suivantEscalade | Oriane Bertone décroche l’or
Connu et reconnu par les tous les sportifs, boîtier à portée de main prêt à déclencher, Gil Victoire a fait de sa passion de la photo de sport un art de vivre. Tous les week-end, il arpente les sentiers pour figer les plus beaux instants des courses sur la Réunion. Il y a de grandes chances que vous le croisiez lors d’un trail.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici