Après le sacre de l’équipe de France remporté vendredi 31 mai avec le titre de champion du monde du relais lors des Mondiaux de longboard à Biarritz, Alice Lemoigne a remporté dimanche la finale en individuel.

Pour sa première participation au niveau mondial, dire qu’Alice Lemoigne s’est faite remarquer est un doux euphémisme. Non contente d’avoir remporté le mondial de relais avec ses coéquipiers Justine Dupont, Edouard Delpero et Antoine Delpero, la Réunionnaise s’est offert la première marche du podium en individuel dimanche 2 juin 2019 à Biarritz. Juste devant la Française Justine Dupont qui décroche l’argent.


Une ultime journée de championnat qui a démarré sous les meilleures auspices avec des vagues de belle facture. Très en confiance, la Réunionnaise de 23 ans n’a rien lâché, gagnant en confiance au fur et à mesure de la compétition. Faisant preuve d’une grande maîtrise technique, son aisance dans les manœuvres et son agilité auront fait toute la différence. De quoi lui donner une grande confiance et gagner en maturité pour la suite de sa carrière après sa première médaille d’or aux Mondiaux ISA.

« C’était juste magique, je remercie le public français d’avoir été là, de m’avoir dponné cette énergie, d’entendre leurs cris, leurs applaudissements, c’était juste magnifique, c’est super comme sport, je suis super contente et je remerie toutes mes copines qui sont venues, mes amis réunionnais qui me regardent, je remerci ma maman, je lui ai offert le plus beau des cadeaux, je suis trop contente, je suis vraiment trop contente que le travail paye » adéclaré Aligne drapeau en mains..

Texte : Pierre Marchal
Photo : Guillaume Arrieta

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentExcelsior Recrue HOARAU Brandon
Article suivantMamans karatékas
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici