Il n’y a évidemment pas photo entre Saint Pierre et l’AS Bretagne. L’un est quintuple champion de la Réunion, l’autre tout juste promu en Régionale 1. Oui mais voilà : En foot tout est possible, et la dernière confrontation entre ces deux équipes pouvait donner quelques espoirs aux Dionysiens. Il y a un peu plus de 3 mois, les promus se sont inclinés sur la plus petite des marges au stade de la Redoute : Un but dans le dernier quart d’heure d’Alexandre Loricourt a sauvé les cigognes. Lors de ce match de juillet, l’AS Bretagne avait réussi à résister grâce à son assise défensive et sa solidité, quitte à paraître un peu trop regroupée en défense. 

C’est peut-être cette solidité qui a fait défaut ce dimanche aux Bretons sur le stade Jean Ivoula : En voulant proposer un jeu plus ambitieux et moins porté sur la défense, les promus se sont découverts, notamment après l’ouverture du score de Jean-Michel Fontaine en seconde mi-temps (58’) de la tête sur corner.

Normal me direz-vous : Nous sommes en Coupe Régionale de France, et que vous perdiez 1-0 ou 10-0, c’est un peu la même chose. La différence de buts n’est que futilité.

En voulant, cette fois, proposer du jeu, les joueurs de la Bretagne ont réussi à s’approcher de la cage adverse, et paradoxalement, à mieux joué qu’en juillet dernier. Problème : En face, le portier Mathieu Pelops était comme d’habitude en état de grâce. En deuxième mi-temps, le gardien Sudiste réussit à stopper trois tentatives dionysiennes, celles de Talmidhi, Mhadji et surtout Vallant sur penalty.

Papin double la mise pour les champions de la Réunion à 30 minutes de la fin, il est imité par Rivière à la 80ième, puis à nouveau par Fontaine (85’).

Même si Thomas Nativel réduit le score de la tête à la 92ème minute, le score est sévère vu la qualité du jeu fourni par l’AS Bretagne.

Une performance en Coupe de bon augure pour le championnat, pour une équipe qui malgré son inexpérience à ce niveau, réussit un beau parcours en R1.

Les choses sérieuses reprennent dès cette semaine en championnat pour les promus.

Score final : AS Bretagne – JS Saint-Pierroise 1-4

Texte Kevin Payet
Photos Pierre Marchal

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentFrançois Pierré : « Toute la filière est en danger »
Article suivantCoupe de France | la surprise de Sainte-Suzanne
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici