Ils étaient une cinquantaine de cyclistes et triathlètes à se retrouver dimanche à La Saline les Bains à l’appel de François Pierré, président du Club Triathlon et organisateur de la manifestation. Une manifestation pacifique dans le but de se concerter pour voir ensemble les dispositions à adopter afin de continuer la pratique du sport pleine nature. Alors que le Football a repris la compétition sans public, ainsi que les autres sports indoor, la possibilité de pratiquer une compétition en pleine nature demeure toujours interdite. Après l’annulation des Tour cycliste, Tour de l’Ile Auto, et du Championnat de Parapente, le monde sportif réagit pour pointer du doigt les incohérences dans les décisions prises par les pouvoirs publics.

À l’initiative de François Pierré, organisateur du Triathlon  la 0-3000, une manifestation « pour sauver le sport » s’est déroulée en ce dimanche 1er novembre à La Saline les Bains. « La décision préfectorale nous interdit d’organiser toute manifestation outdoor, même dans le respect des gestes barrières » laisse entendre François Pierré Président du Club Le Triathlon qui a voulu rassembler les sportifs en ciblant en premier ligne les triathlètes et cyclistes à des fins de concertation et d’échanges sur les directives gouvernementales.

« Cette manifestation pacifique et d’informations a été autorisée néanmoins par la Préfecture et la Mairie de St-Paul. Il n’était pas question de promouvoir quelque opinion politique que ce soit » pour François Pierré  qui s’est exprimé sur le peu de mobilisation de cette journée : « Merci de votre présence. C’est le moment de prouver que nous ne sommes pas actifs que sur les réseaux sociaux. Toute la filière est en danger : magasins, fournisseurs, organisateurs, animateurs, sportifs. Les mesures nationales imposées sur le territoire réunionnais (où les chiffres de propagation nous classe en zone verte et où le comportement des habitants est exemplaire) sont démesurément injustes et frileuses ».

« Malgré toutes les mesures qui ont été proposées l’autorisation de mettre en œuvre le  Triathlon le Mur n’a pas eu l’autorisation de l’autorité préfectorale. La mort ainsi programmée de la filière sport à la Réunion n’est possible que par notre immense mais bien artificielle capacité à liker des messages sur Facebook et notre profonde et coupable incapacité à agir concrètement » conclue François Pierré qui lance un appel au Préfet Jacques Billant en l’invitant au dialogue et à une réunion de travail. Une crise Covid qui risque d’impacter durablement la filière sport à la Réunion.

Dans ces échanges il a été surtout relevé une baisse de fréquentation des lieux sportifs de rencontre et notamment de licenciés, une des conséquences de la crise Covid 19. Le sport est une manière de préserver la santé des Réunionnais ?

Penser à une inclusion sociale et sportive dans un contexte est un objectif à longuement méditer avant sa mise en œuvre, il n’est guère facile de fédérer autour d’un projet, et surtout lorsqu’on est en situation de crise économique et sanitaire.

Pierre de Coubertin déclare le 24 juillet 1908 : « L’important dans la vie ce n’est pas le triomphe mais le combat ; l’essentiel ce n’est pas d’avoir vaincu mais de s’être bien battu. »

Texte et photos Gil VICTOIRE

Rate this post
   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentLes marmailles de 1000 Sourires s’initient au golf
Article suivantSaint-Pierre fait parler l’expérience
Connu et reconnu par les tous les sportifs, boîtier à portée de main prêt à déclencher, Gil Victoire a fait de sa passion de la photo de sport un art de vivre. Tous les week-end, il arpente les sentiers pour figer les plus beaux instants des courses sur la Réunion. Il y a de grandes chances que vous le croisiez lors d’un trail.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici