Renforcer la présence du sport dans les 66 écoles des 7 Bassins de vie et dans les quartiers saint-paulois. Voici l’objectif du projet Athlécoles 2024 présenté ce mardi 6 septembre 2022 au stade Paul-Julius-Bénard par le Maire de Saint-Paul, Emmanuel Séraphin, l’Adjoint aux Sports, Patrick Legros, l’Adjointe aux Affaires scolaires, Nila Radakichenin, et l’Adjoint au Plan Éducatif Global, Salim Nana-Ibrahim.

L’Adjointe au Bassin de vie de Saint-Paul centre, Céline CHAROLAIS, et d’autres élu·es du Conseil Municipal de Saint-Paul. D’autres partenaires participent aussi à ce point presse*. Ce dispositif novateur, innovant et moderne vise à utiliser l’athlétisme comme vecteur de santé, de cohésion sociale et d’inclusion.

C’est la logique du dispositif Athlécoles généralisé dans des établissements scolaires du territoire dès le 8 septembre. En 2022-2023, les Athlécoles toucheront 6 500 élèves avec 48 écoles et 219 classes concernées.

Aucune partie du territoire ne sera oubliée. Les trois écoles de Mafate (Marla, Roche Plate et Les Orangers) bénéficieront d’un dispositif spécial élaboré pour la fin de l’année scolaire.

“L’ambition de la Municipalité de Saint-Paul, également labellisée Ville active et sportive, est de susciter les vocations chez les plus jeunes. L’enjeu est de créer chez eux l’envie de se hisser au plus haut niveau et d’ancrer durablement la pratique sportive dès le plus jeune âge”, comme le rappelle le Maire, Emmanuel SÉRAPHIN.

C’est l’occasion de profiter des Jeux olympiques organisés à Paris en 2024 pour faire découvrir aux marmay tout un tas de disciplines. Saint-Paul est labellisée Terre de jeux 2024.

Tous les élèves de CE2, CM1 et CM2 seront donc initiés à l’athlétisme d’ici les JO 2024. Athlécoles, c’est aussi 8 écoles labellisées Génération 2024. Ce label vise à développer des passerelles entre le monde scolaire et le mouvement sportif.

Afin de permettre une continuité de la pratique sportive, sur le temps périscolaire et extrascolaire, ces activités athlétiques seront proposées dans les accueils de loisirs sans hébergement (petites et grandes vacances) et les mercredis dans le cadre du dispositif d’école municipale d’athlétisme. Près de 1 000 enfants par an bénéficieront de ce dispositif.

Par ailleurs, cette mesure volontariste est complémentaire aux 30 minutes de sport par jour rendues obligatoires depuis la rentrée scolaire. Saint-Paul, titrée Ville Amie des Enfants par UNICEF, veut aussi promouvoir le sport à l’école. Des parcours éducatifs de qualité seront mis en place sur les différents temps de vie de l’enfant.

Ainsi, le Plan éducatif global déployé dans les Bassins de vie prévoit la déclinaison d’un plan sports en collaboration avec les écoles et les clubs sportifs du territoire. Cette découverte peut également représenter une passerelle vers l’inscription dans ces clubs.

À la fin de cette présentation, les marmay de l’école Louise-SIARANE réalisent une démonstration d’une classe de CE2.

L’aboutissement de ce projet ambitieux dynamique et riche se traduira par un meeting final qui sera organisé en juillet 2023 au stade olympique. Ici même, là où de grands champions ont déjà réalisé de belles performances.

*La Conseillère pédagogique de l’Académie de La Réunion, représentante de l’inspectrice de Saint-Paul 1, Sophie PAYET, le Président Ligue d’Athlétisme de La Réunion, Jean-Claude PRIANON, le Délégué départemental de l’Union sportive de l’enseignement du premier degré (USEP), Thierry GRIMAUD, la présidente de l’OMSEP, Catherine PAOLI, et le Directeur de la Direction diocésaine de l’enseignement catholique, Philippe BRAULT.

Photos Mairie de Saint-paul

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentMilan Larivière en force
Article suivantBenoît Girondel forfait pour le Grand Raid 2022
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici