La maire de Saint-Denis a annoncé de nouvelles mesures pour lutter contre la propagation de la Covid-19 dans l’île. Les regroupements de plus de 10 personnes sur les aires de loisirs du chef-lieu seront interdits dès lundi. L’ancienne ministre souhaite également une action globale des autorités de l’île avec notamment le retour des motifs impérieux pour entrer sur le territoire réunionnais. Elle annonce aussi la suspension des manifestations culturelles et des compétitions sportives.

“Qu’est-ce que ce sacrifice pendant un mois ?” demande Ericka Bareigts à la population. “Si nous passons ce mois, nous reprendrons le cours de notre vie. L’effort que nous demandons est minime. Si nous ne faisons pas cet effort, nous serons acculés dans quelques semaines” a prévenu la maire de Saint-Denis après avoir indiqué ses nouvelles mesures.

Quelques minutes plus tôt, l’ancienne ministre avait annoncé l’interdiction des regroupements de plus de 10 personnes dans la ville à partir de demain. Un arrêté municipal va être publié dans ce sens. Les évènements sportifs et culturels sont également suspendus. Elle indique qu’elle va rencontrer les acteurs du secteur sportifs dans la semaine.

La maire de Saint-Denis souhaite mobiliser des associations dès lundi pour aller faire de la prévention dans les quartiers ainsi qu’une distribution de masques. La police municipale aura également charge d’avoir une approche pédagogique avant de sévir.

“J’ai décidé de faire de la pédagogie avec plus de proximité, mais en même temps, on va passer à l’étape sanction. Nous allons serrer les choses. Certains n’ayant pas la conscience de l’autre, ils peuvent les mettre en danger. Je ne les laisserai pas mettre La Réunion en danger” souligne la maire.

L’élue assume cibler les jeunes : “c’est la population la plus sensible. Ils sont le véhicule de la Covid-19. On doit passer le message et tout le monde doit s’engager. Il s’agit de s’organiser pour que La Réunion ne connaisse pas sa première vague et un nouveau confinement qui va bloquer l’économie”.

Ericka Bareigts a également rappelé qu’une grande partie des écoles dionysiennes seront fermées et d’autres pourraient l’être si la situation l’exigeait. Le personnel et le matériel municipal restent au service du rectorat. La mairie va mettre les moyens en place (tablettes numériques, photocopies) pour assurer la continuité pédagogique en cette semaine de rentrée scolaire.

Lors d’une conférence de presse organisée ce dimanche, la maire de Saint-Denis a tout simplement demandé l’organisation d’un Plan ORSEC Covid à La Réunion. Une idée qui suscite l’intérêt du préfet annonce l’édile. Cette dernière souhaite également le retour des motifs impérieux pour rentrer sur le territoire réunionnais.

Photo Pierre Marchal

Rate this post
   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentPluie de grêle sur un peloton
Article suivantDispositif licence sportive pour tous avec la Ville du Port
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici