A l’occasion de la Semaine Européenne du Développement Durable 2020, la Ville de Saint-Denis entend devenir un véritable territoire durable. Dans ce cadre, la Ville envisage plusieurs actions dans la continuité de la réflexion engagée sur les mobilités douces et notamment, ce lundi, en lançant son Plan Vélo 2020.

Ce plan vélo qui se déploiera sur la durée du mandat s’articule autour de 3 axes :

  • Aménagement : réalisation d’itinéraires cyclables, création d’un contexte urbain favorable à la pratique du vélo ;
  • incitation : Afin de changer les habitudes et modifier la perception des mobilités douce, des mesures d’incitation à l’usage du vélo à l’égard des jeunes mais aussi des agents de la Ville seront mises en place.
  • Communication : Les différentes mesures d’incitation seront appuyées par des opérations de communication destinées à promotion l’usage du vélo.
    Une ligne budgétaire propre aux aménagement cyclables sera créée à cet effet.

Des Vélos à Assistance Électrique en libre service 

Pour répondre au mieux aux problématiques de déplacement urbain et pour redonner au vélo une place dans la Ville, des stations en libre service de Vélos à Assistance Électrique verront bientôt le jour.

Suite à un appel à projets, début décembre 2019, la Ville a retenu le groupement AREE-PLEASE. 4 sites ont d’ores et déjà été sélectionnés :

  • Le Jardin de l’etat
  • La poste, rue Maréchal Leclerc
  • place Paul Vergès
  • Le Barachois

Si le confinement lié à la crise sanitaire COVID19 est venu retarder ce projet, l’opérateur table pour une livraison des vélos en janvier 2021 et une mise en phase de test courant février.

La location horaire de ces vélos sera de 5 euros la première heure, dégressive pour chaque heure suivante, ce qui portera le coût horaire d’une location à la journée à 2 euros / heure. Une alternative originale à la voiture qui promet des bénéfices sur l’encombrement de nos routes, la santé de la population mais aussi sur du long terme, pour l’environnement.

Plus de pistes et bandes cyclables –

Actuellement, la Ville dispose de 30 km d’aménagement cyclable (pistes et bandes cyclables) avec 2 axes structurants, le sentier littoral et le Boulevard Sud.

L’objectif serait d’organiser les liaisons transversales entres ces 2 axes structurants ce qui correspond à une augmentation à court terme de 8 à 10 km de pistes et bandes cyclables :

  • Liaison rues Général de Gaulle / Bois de Nèfles / Ruisseau des Noirs / Dapres : neutralisation d’une file de circulation (à titre expérimental)
  • Confortement de la liaison entre la rue Schoelcher et le Sentier Littoral Nord
  • Liaison Chaudron – Boulevard Sud via les rues Roger Payet, Bedier, Wagner, Lory les Hauts, Nantier-Didiée, Amaryllis et Vallon Hoarau
  • Liaison Boulevard Sud / Général De Gaulle via la rue Marcel Pagnol : Neutralisation d’une file de circulation
  • Liaison Cœur Vert Familial / Sentier Littoral Nord
  • Prolongement de l’itinéraire sur Paganol vers le Sentier Littoral Nord

Amélioration et installation :

  • Nouveaux marquages au sol des pistes cyclables
  • Sécurisation des pistes cyclables
  • Installation d’arceaux de stationnement pour vélos
  • Marquage des pistes cyclables d’une couleur voyante
  • Poursuite de la réfection et mise à jour de la signalisation (marquage, panneaux de police, panneaux directionnels, feux tricolores)

– A saint-Denis, en vélo on dépasse les autos ! 

Incitation

  • Mise en place d’un permis vélo dans les écoles de la ville.
  • Aide à l’achat d’un vélo pour les étudiants .
  • Concertations avec les établissements scolaires pour l’accueil des vélos sur leur site.
  • Assistance au “savoir rouler à vélo” dans les écoles primaires.
  • Instauration de l’indemnité Kilométrique Vélo : mise en place de cette indemnité pour les agents de la Ville utilisant leur vélo pour effectuer leur trajet domicile / travail. Le montant de l’indemnité est fixé 0,25 euro / km parcouru avec un plafond de 200 euros par an

Communication

  • Evénementiel autour du vélo (animation, périmètre dédié aux vélos…)
  • Spots pour la promotion du vélo
Rate this post
   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentLe Stade Jean Ivoula en travaux.
Article suivantAntoine Guillon | « 100 miles Sud de France, ça décape ! »
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici