Marion Mouflet, 11 ans, et déjà grand espoir du tennis de table réunionnais, veut suivre les traces de Colyne Folio et d’Antoine Razafinarivo. Tout comme Antoine, Marion a déjà gagné des titres de champion de La Réunion (minimes et cadet), tout comme Antoine, Marion a des origines malgaches, et tout comme Antoine, Marion ambitionne de poursuivre sa formation de tennis de table dans un centre d’entrainement de haut niveau.

Marion Mouflet, formée au club de La Possession, a déjà participé à des stages dans l’hexagone, ce qui lui ont permis d’appréhender les niveaux de jeux métropolitains. Et sa participation au tournoi national de Pernes-les-Fontaines dans le Vaucluse le 12 janvier, “lui servira à acquérir encore plus d’expériences“, explique Sébastien Mouflet, son papa.Au programme de ce tournoi, 3 tableaux : – 799, – 999 et tableau Toutes Séries Femmes. Un tournoi qui démarre très fort, puisque cette Possessionnaise a réussi à sortir des 3 poules, pour atteindre les quarts de finale dans les tableaux – 799 et – 999. Le tableau “toutes séries femmes” a moins souri à Marion, puisqu’elle a été éliminée en huitième de finale par Marina jUHAS, N°50 français.

Antoine, sur ce même tournoi, a atteint les quarts de finale toutes séries hommes. Ces résultats laissent présager de belles progressions. Antoine n’est que Junior 1ère année après tout.Nul doute que Marion Moufflet, Colyne Folio et Antoine Razafinarivo figureront parmi les grands noms du tennis de table réunionnais. Marion et sa famille étudient la possibilité d’intégration vers un centre d’entrainement de haut niveau. A suivre….

Texte: Harry Razafinarivo

 

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentFlorès et Defay en stage à Tahiti
Article suivantNOSY BE TRAIL 2019 : une édition internationale !
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici