Après la très grosse déconvenue à domicile face à la Saint-Pierroise la semaine d’avant, les Tangos se devaient de réagir. C’est chose faite. A quatre journées du terme de ce championnat, la victoire convaincante ce dimanche face au Tampon leur permet d’encore rêver à une place sur le podium. 

Il était temps ! Après une spirale de défaites, légèrement interrompue par une victoire face au Port, l’Excelsior a enfin pu allier victoire et beau jeu. Face à un adversaire coriace, les Oranges ont pourtant mal débuté : lorsque le Tamponnais Farid Hazem a ouvert le score d’entrée de jeu, on s’est dit que l’Excelsior allait subir une nouvelle déconvenue, et l’équipe en prenait le chemin.

Surtout que, dans la foulée du but concédé, les Tamponnais auraient pu doubler la mise si Julien Valmy, le gardien n’avait pas sorti plusieurs balles de break.

Mais contre toute attente, les Tangos sont revenus dans la partie sur leur première occasion, avec le très réaliste Voavy.

Dès lors, les hommes de Veillex ont montré un tout autre visage, et quasiment dans la foulée, inscrit un second but : Un véritable boulet de canon à 25 mètres signé Jonathan Boyer.

Avec cet avantage obtenu juste avant la pause, l’Excelsior s’est ensuite contenté de bien défendre, et s’est même payé le luxe de marquer une troisième fois, sur une belle tête de l’intenable Voavy qui, pour son retour de blessure, n’aura pas fait le déplacement pour rien.

Après plusieurs sorties indigentes en termes de jeu, l’équipe orange peut se targuer d’avoir, sur le fond et la forme, proposé l’une de ses prestations les plus abouties cette saison. Dominique Veillex, le coach, ne s’y trompe pas : « J’ai bien aimé la réaction de mes joueurs après le mauvais début de match. C’est une bonne prestation ». Après cette victoire, l’Excelsior revient à 5 points du troisième (Saint-Denis FC). Et peut se permettre de rêver, même malgré un sursaut tardif.

Texte: Kevin Payet
Photos: Pierre Marchal

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédent22e journée R1 : le leader assure
Article suivantEric, photographe | Lancelot des océans

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici