A la Réunion, toutes les compétitions d’athlétisme sont suspendues jusqu’à nouvel ordre en raison de la crise du Covid-19. Difficile de dire quand les athlètes pourront à nouveau s’entrainer et participer à des rencontres régionales et internationales. Il appartient à la Ligue de La Réunion d’en décider en fonction de l’évolution de la situation localement.

En France, la Fédération d’Athlétisme (FFA) a décidé de prolonger la suspension des compétitions nationales de la fin mai à fin juillet. Elle espère toutefois pouvoir maintenir les championnats d’Europe qui doivent se dérouler du 25 au 30 août à Paris.

Le bureau fédéral de la FFA, réuni à titre exceptionnel le 7 avril, a tenu à faire un point sur la tenue des compétitions au regard de la crise sanitaire mondiale liée à la pandémie du Covid-19. En conséquence, elle a choisi de suspendre jusqu’à fin juillet l’ensemble des compétitions nationales, avec pour objectif de proposer une saison athlétique courant d’août à fin octobre si les conditions sanitaires le permettent.Au cours de ce bureau extraordinaire, plusieurs décisions ont été prises :

Calendrier des compétitions.

Toutes les compétitions nationales sont suspendues jusqu’à fin juillet. S’il reste envisageable que la sortie du confinement permette une reprise de la pratique sportive avant cette date, un retour trop rapide des compétitions pourrait entraîner un grand nombre de blessures. Le bureau fédéral a pu prendre cette décision suite aux recommandations de la Commission médicale de la FFA.

« Bien sûr, nous devons encore composer avec de nombreuses incertitudes, liées à l’évolution de la pandémie et aux différents scénarios de sortie du confinement encore à l’étude par les autorités, précise André Giraud, président de la FFA. Mais cela ne nous empêche pas d’anticiper en prenant certaines décisions, grâce notamment aux recommandations fournies par le Ministère des Sports et le Comité national olympique et sportif français, avec qui nous sommes en contact permanent. Les compétitions nationales, qu’il s’agisse des différents championnats de France, meetings ou courses running, sont donc suspendues jusqu’à la fin du mois de juillet. Sur le plan des compétitions régionales et départementales en revanche, nous avons la volonté de laisser à chaque territoire la liberté de prendre les initiatives qu’il souhaite, dès lors que les conditions sanitaires le permettent. Certaines zones pourront peut-être reprendre une activité avant d’autres, en fonces des annonces faites par les autorités, et auront donc la possibilité d’organiser des rassemblements locaux. »

Date et lieu des championnats de France Elite

La nouvelle programmation des championnats de France Elite, initialement prévue du 19 au 21 juin à Angers est conditionnée à la date de reprise possible de l’activité sportive et au choix du maintien ou non des Championnats d’Europe Paris 2020 du 25 au 30 août. Les championnats de France Elite pourraient en effet, constituer le support de qualification de ces championnats continentaux.

L’engagement de la Fédération Française d’Athlétisme auprès de la ville d’Angers, unis par une convention prévoyant la tenue sur le territoire angevin de Championnats de France Elite qui soient supports des jeux olympiques, induit que les championnats de France Elite ne se tiendront vraisemblablement pas dans la ville d’Angers.

Championnats d’Europe Paris 2020

L’association Européenne d’Athlétisme est propriétaire de l’évènement. La Fédération Française d’Athlétisme travaille étroitement avec les services de l’Etat et le Comité d’Organisation Paris Athlé 2020 sur plusieurs scénarios, basés sur l’analyse des enjeux sanitaires, économiques, techniques, sociaux et sportifs afin d’optimiser la livraison de l’évènement en fonction de la sortie définitive du confinement sur le territoire européen.

Photo Pierre Marchal/Anakaopress

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentReprise de la saison pas avant juillet
Article suivant“Loulou”, s’en est allé
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici