Depuis vendredi, le Téléthon est lancé à La Réunion, comme en métropole. De nombreuses animations sont prévues sur toute l’île et notamment plusieurs manifestations sportives. Le Rotary Club Saint-Denis Bourbon participe comme chaque année et organisait sur le circuit de la Jamaïque un challenge de karting. De nombreuses entreprises ont répondu présent pour le plaisir du sport automobile. 

Cela fait 22 ans que le Rotary Club Saint-Denis Bourbon s’engage auprès du Téléthon et participe activement avec des entreprises réunionnaises pour faire de ce challenge une véritable fête du partage en faveur de la lutte contre cette maladie. Le départ a été donné vendredi à 17h00 sur la piste de la Jamaïque à Sainte-Clotilde pour une compétition non-stop de 24h00en relais sur des karts de cylindrées de 270cc. Bonne ambiance et fair play étaient au rendez-vous et pas moins de 27 entreprises avaient joué le jeu.

C’est sous le thème “Toujours plus haut”, que cette 33ème édition met l’accès sur les victoires sur la maladie grâce à la mobilisation de tous les bénévoles, donateurs et participants pour faire de ces journées un franc succès. Afin d’effacer le mauvais souvenir de l’édition 2018 qui n’avait pu récolter qu’un peu plus de 200 000 euros en raison de la crise des gilets jaunes. Philippe Catherine, coordinateur départemental du Téléthon, espère bien cette année dépasser les 479 000 euros de l’édition 2017 et démontrer ainsi la générosité des Réunionnais. Afin de continuer à financer la recherche, et permettre aussi d’améliorer le quotidien des malades et des familles.

Le Téléthon 2019 est accueilli cette année par la ville de Bras-Panon, ambassadrice de l’évènement. Le complexe Paul Moreau sera le théâtre de nombreux événements sportifs et autres avec une forte participation des scolaires.

Le Téléthon est un événement caritatif organisé depuis 1987 par l’Association français
contre les myopathies pour financer des projets de recherche sur les maladies génétiques
neuro-musculaires essentiellement, mais aussi sur d’autres maladies génétiques rares.

Texte et photos: Pierre Marchal

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentRomain Chouleur | On se méfie de la Saint-Pierroise
Article suivantLe Volcanik Tri en mode duo
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici