Laurent Monbeig est un homme heureux. Le président de la Ligue de Roller de La Réunion a réussi à réunir en quelques heures hier au Skate Park de Champ-Fleuri les sommités de la discipline française : Yohan Fort et Mathilde Monneron. Pour le plus grand plaisir des aficionados présents sur place qui ont eu la chance d’avoir des conseils et découvrir le talent des champions du monde.

A 28 ans, Yohan Fort demeure le champion français le plus titré du monde dans sa catégorie avec 6 titres de champion du monde. S’il n’est pas né avec des rollers aux pieds, Yohan Fort installé à La Réunion depuis quelques mois, pratique ce sport depuis l’âge de 4 ans. Originaire de Bordeaux, Yohan avait envie de se remettre en question, de changer d’air. Et l’opportunité qui s’offre à lui sur notre île a été l’occasion de faire le grand saut.

« J’étais venu en janvier pour évaluer les possibilités au niveau du roller. Le président de la ligue Laurent Monbeig a fini par me convaincre d’où mon installation il y a deux mois. Nous avons beaucoup de projets pour promouvoir ce sport à La Réunion qui compte 70 000 licenciés en France, pour quasiment 5 millions d’usagers réguliers dans l’Hexagone. Alors que dans le monde, on estime à 50 millions les adeptes du roller, du skateboard et de la trottinette confondus ».

Avec un cv grand comme le bras, des titres à foison, (6 fois champion du monde, 3 fois vice-champion, trois titres de champion d’Europe et 33 titres nationaux) Yohan est l’homme de la situation. Sa meilleure performance en vitesse : après un élan de 12 mètres, 4,755 secondes ont suffi au prodige pour slalomer sur une jambe entre 20 plots, séparés seulement de huit centimètres.

Mathilde Monneron, sextuple championne du monde de roller, en vacances pour une semaine sur l’île, a démontré ses multiples talents sur le Skate Park de Champ-Fleuri. Originaire de Valence, elle avait hâte de découvrir La Réunion pour une semaine de farniente et de partage sur les différents coins de l’île : « J’avais très envie de venir rejoindre Yohan, découvrir les spots de la Réunion. C’est aussi l’occasion pour moi de faire partager mon expérience auprès des plus jeunes, de leur inculquer quelques valeurs, des conseils notamment sur le fait que la chute fait partie de ce sport, qu’il faut savoir tomber pour mieux se relever. De ne jamais rien lâcher. D’être un battant et toujours vaillant ».

Les marmailles ont ainsi pu assister à des démonstrations de tricks, de sauts et d’acrobaties dans le bowl de Champ-Fleuri hier après-midi avec son acolyte Yohan Fort, qui vient d’intégrer le RS Dionysien et dispensera son savoir et ses techniques auprès des clubs de toute l’île.

Nul doute que le roller et ses dérivés sont en train de connaître un nouvel essor à La Réunion. Et pourquoi pas former un futur champion du monde, à l’instar de Valentin Rivasseau champion de France à 14 ans.

Texte et photos : Pierre Marchal

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentLes Bleus s’offrent l’Ukraine (7-1)
Article suivantRestez connectés avec Odysséa
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici