La finale de la Danone Nations Cup Réunion a eu lieu aujourd’hui au stade de La Redoute. Pour la première fois, la compétition proposait un tournoi masculin et un autre 100% féminin. Danone Réunion offrira aux 24 marmailles gagnants un voyage de rêve à Paris en janvier prochain ; Saint-Pauloise FC pour les filles et Saint-Denis EFA pour les garçons
C’est sous un soleil de plomb que s’est tenue cette journée de finale 2021 de la Danone Nations Cup de La Réunion. Mais rien ne pouvait freiner l’enthousiasme des enfants, des parents et des nombreux supporters présents tout au long de la journée. Au total ce sont 260 enfants, soit 24 équipes qui se sont âprement disputé ce podium et pour cause, Danone Réunion offrira aux 24 gagnants un voyage de rêve à Paris, en janvier 2022.

« Pour de mutliples raisons la Danone Nations Cup est un moment phare de l’année pour la Ligue Réunionnaise de Football. Ce tournoi nous permet d’ancrer chez les jeunes les valeurs de Fairplay & de Solidarité. Cette année la première compétition féminine de La Danone Nations Cup envoie également un signal fort : les filles ont leur place dans le football à La Réunion. Aujourd’hui nous avons été confortés par toutes les belles actions qu’on a pu voir sur les terrains. Il faut maintenant que les parents encouragent leurs filles à venir s’inscrire dans nos clubs !» a déclaré Hosman Gangate de la Ligue Réunionnaise de Football.
Parce que de grandes prouesses sportives s’accompagnent de la prise de responsabilités, les jeunes participants sont allés encore plus loin avec le challenge « Change the Game » de la Danone Nations Cup. Ce challenge, en partenariat avec la Banque Alimentaire, a permis de montrer comment le sport peut être une force de changement sociétal. Un premier défi consistait à répondre à la question suivante « Pour toi, la Banque Alimentaire des Mascareignes, c’est quoi ? ». Les équipes ont proposé des créations libres qui été exposées aujourd’hui à La Redoute. Les deux équipes gagnantes ex-aequo sont : la Jeunesse Sportive Saint-Pierre et l’Union Sportive de Saint Gilles. Pour la seconde partie du Challenge Change the Game, sur une semaine les jeunes joueurs ont collecté des denrées au profit de l’association. Ce sont au total 3 tonnes de produits de première nécessité qui ont été remis. Le grand vainqueur du challenge « Change the Game » est La Saint-Louisienne.
La Danone Nations Cup et la Ligue Réunionnaise de Football promeuvent également des valeurs telles que le respect, le fair-play. Chaque capitaine a signé une charte du fair-play. Lors des matchs, les actions particulièrement exemplaires en termes de fair-play ont été récompensées par un carton Vert.
« Pour la seconde année consécutive, l’édition Réunion de la Danone Nations Cup est la seule à avoir été menée à son terme dans le monde. Nous sommes très heureux d’y être parvenus, dans le strict respect des règles sanitaires et d’avoir permis aux enfants de retrouver une vie normale et le plaisir de jouer ensemble. Aujourd’hui, sur et autour des terrains, on a pu ressentir la passion et l’engagement des enfants mais aussi de leurs familles venues nombreuses pour les soutenir. Ce sont ces moments entre amis et en famille ou, tous ensemble, nous sommes réunis autour de valeurs communes, qui font de la Danone Nations Cup un évènement exceptionnel. Les enfants s’en souviennent longtemps, à l’image du Parrain de la Danone Nations Cup de La Réunion Ludovic Ajorque. » a déclaré François Amiot, le directeur de Danone Réunion, filiale du groupe GBH.
La Danone Nations Cup se veut être une expérience qui change la vie des enfants pour qu’ils bâtissent ensemble un avenir meilleur. Danone Réunion et la Ligue Réunionnaise de Football annoncent d’ores et déjà une édition 2022 !

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentSolides leaders…
Article suivantSaint-Paul aux couleurs du Téléthon
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici