La Ville de Saint-Paul organisait sa Journée internationale du sport féminin le dimanche 24 janvier 2021. Les participants à cette boucle de 12 kilomètres devaient marcher dans tout le Bassin de vie du centre-ville. La Ville a décidé d’annuler l’événement en raison du “contexte sanitaire”. Le concept de cet événement reposait sur l’audace mais alliait aussi la culture et le sport. L’objectif de cette manifestation était de mettre en lumière les femmes sportives de haut niveau. La commune souhaitait ainsi valoriser l’excellence sportive féminine dans des disciplines où leur présence est encore trop limitée.
Ce n’est sans doute que partie remise.

Rate this post
   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentBien gérer sa descente
Article suivantMelvine Malard : « L’Academy est une bonne formation »
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici