Petite déception pour les organisateurs de la compétition de Saint-Leu avec l’absence de Jérémy Florès. Actuellement en convalescence dans le sud de la France, il se remet d’une opération chirurgicale. Ce n’est sans doute que partie remise pour la prochaine édition.

Le désormais retraité du tour professionnel a adressé un message de soutien aux organisateurs de l’Open de Surf qui se tient cette semaine à Saint-Leu (9-13 novembre) dans lequel il évoque son désistement à l’invitation qui lui avait été lancée de participer.

« J’aurais tant aimé être à St Leu pour cette compétition sur cette vague magique, écrit-il aux dirigeants du Leu Tropical Surf Team aux manettes de l’évènement. Mais j’ai eu quelques soucis de santé dernièrement et j’ai dû subir une intervention chirurgicale. Je suis actuellement en convalescence dans le Sud-Ouest de la France. » Florès (34 ans), qui aurait dû être l’invité surprise de Quiksilver, partenaire de la compétition, en a profité pour assurer les organisateurs de son soutien inconditionnel. « Je tiens à remercier tous ceux qui travaillent pour le retour du surf professionnel à La Réunion. Bravo à eux pour leur investissement ! La Réunion a besoin du surf international pour faire de nouveau parler d’elle en bien, comme le surf international a besoin d’une vague comme celle de St Leu. » Et Jérémy Florès, natif de La Réunion, de conclure : « Je n’ai pas pu venir cette année, j’espère être de la partie dès l’an prochain ! »

Photo: Pierre Marchal

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentTrail de Rodrigues : la renaissance
Article suivantUne première pour Johanne Defay
Pierre Marchal
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici