Alors que l’année 2021 touche à sa fin, les équipes de rallye sont déjà tournées vers 2022. Tel est le cas du team encadrant Vincent «l’ours» Sery. Avec un bilan flatteur pour sa première saison complète, le pilote de la Peugeot 206RC engagée dans la classe 3 du groupe N tout au long de la saison a parfaitement atteint ses objectifs.

Solidement installé dans le top5 de la coupe Groupe N au pied du podium, Vincent et son équipe s’installent en vainqueur de leur classe de cylindrée. L’attention particulière portée à la préparation en amont de chaque épreuve aura permis à la lionne de franchir chacune des quatre lignes d’arrivée sans aucun soucis majeur. C’est une fiabilité éprouvée qui aura permis à l’Ours de progresser au fil de chacun des kilomètres parcourus.

Cette saison aura vu la voiture parcourir un total de 468,35km face à la montre répartis en 41 épreuves de vitesse. Pour boucler cette distance, le pilote aura évolué avec deux copilotes différents, son navigateur habituel Maxime Berthaud (Tour Auto, Rallye de la Plaine et Rallye des 1000km) ayant été remplacé par Marc Lauret au Saint Jo’ puisque Max disputait une course de montagne pédestre à cette date.

Avec un temps cumulé de 6h49’33.7, l’Ours n’aura pas hiberné cette année et affiche un raisonnable 68,65km/h de moyenne sur l’ensemble de la saison.

Compte tenu de ces résultats, l’équipage sera formé à l’identique pour 2022 avec un objectif majeur : se qualifier pour la Finale de Coupe de France des Rallyes et disputer ainsi sa première finale nationale au terme de son premier exercice complet en tant que pilote. C’est donc toujours au volant de la Peugeot 206RC que l’équipage prendra le départ de la première épreuve 2022 fin Mars après quelques mois d’hibernation sportive.

Pour l’heure, place aux fêtes de fin d’année et au travail de préparation dès Janvier en vue d’une saison 2022 aux objectifs réhaussés.

« C’était une année vraiment géniale » se réjouissait le pilote. « Grâce à la confiance et au boulot de toute l’équipe, ma première saison complète m’aura permis d’engranger énormément d’expérience. La voiture a été un modèle de fiabilité et nous avons vraiment franchit un step avec un travail rigoureux de la part de tous les intervenants. Cette année d’apprentissage m’a permis d’appliquer sereinement les consignes et progresser toujours et encore. Bonnes vacances et bonnes fêtes.»

Crédit photos Stéphane Buaillon

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentLe Saint Pierre Basket Ball fier de son label impact 2024 fait la promotion du 3×3
Article suivantAlexis Germane en or
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici