Avec la reprise des compétitions, la Ville de Saint-Denis et Trail Peï organisaient ce week-end un challenge inédit : l’Ascension dionysienne. Défi relevé ce dimanche 23 mai par le champion de cyclisme Anthony Céleste et le trailer Fabrice Mithridate lors d’un duel unique qui ouvre la voie à un mois de challenge pour tous ceux qui veulent participer.

C’est un défi sportif original et réellement inédit : dimanche 23 mai, à Saint-Denis, dans le quartier des Camélias, le champion du monde X-Terra Anthony Céleste affrontait le champion de trail Fabrice Mithridate. Un challenge qui oppose donc deux athlètes dans deux disciplines sur des parcours différents, dans le cadre de l’Ascension dionysienne. Ce challenge se présente comme une alternative, l’occasion de se lancer dans un défi connecté.

Le but est d’établir le meilleur temps possible sur un parcours partant du quartier des Camélias au site de Mamode Camp, au Brûlé, dans les hauts de la capitale dionysienne. Deux tracés adaptés aux cyclistes et aux trailers, avec un dénivelé de plus de 1 200 mètres.

Le top départ a été donné aux alentours de 13h au niveau de l’allée des cocotiers. Côté trail, le tracé de 10,7km grimpe par la Providence, le sentier de l’ONF et le Brûlé, jusqu’à Mamode Camp.

Côté vélo, il faut parcourir plus de 18,2km en empruntant la route de Saint-François jusqu’au Brûlé, puis la route forestière de la Roche Ecrite jusqu’à Mamode Camp.

Anthony Céleste est arrivé le premier à vélo en moins d’une heure avec un chrono de 0’56’06, alors que Fabrice Mithridate réalisait son parcours trail en 1’04’00. Ces deux temps sont désormais la référence et les sportifs désirant les égaler ou les battre peuvent tenter leur chance. Pour cela il suffit de relever le défi en s’inscrivant sur : https://trailpei.run

Pour Anthony Céleste, « cela a été l’occasion d’avoir de super sensations. Après avoir été champion du monde dans ma catégorie en X-terra, je n’ai pas vécu ces sensations inédites d’aujourd’hui. J’avais quelques suiveurs en vélo électrique et Jean-Marie Cadet qui filmait la course. Il y avait beaucoup de soutiens sur le parcours, les coups de klaxons, les spectateurs. J’avais deux craintes : la casse mécanique et le vent ». Pour le triathlète, « ce défi est vraiment équitable en fonction de coureur et de celui qui est sur le vélo. Tout dépend qui est sur le vélo et qui chausse les baskets. Sur la montée, le parcours vélo fait 18 km alors que sur la course à pied, il n’y a que 10 km. Je monte en 56 minutes. Fabrice Mithridate a fait une très belle performance ». Concernant la reprise du sport le champion réunionnais avoue « enfin on respire, les compétitions vont reprendre progressivement. On a enfin une vue sur l’avenir. J’attends les calendriers des compétitions ». 

Ascension Dionysienne_23 mai 2021

Un mois pour relever le défi

Trois challenges sont possibles : la montée en trail, la montée en vélo ou encore la montée combinée (vélo + trail). Ceux qui seraient intéressés disposent d’un délai d’un mois pour relever le défi. Trois récompenses sont proposées à la clé.

La date limite pour s’inscrire : le 27 juin prochain. Tous les renseignements sur : https://trailpei.run/course/lascension-dionysienne/

Texte et photos Gil VICTOIRE

Rate this post
   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentCannelle Bulard : « Vivre cette expérience comme si c’était la dernière »
Article suivant21 coureurs décèdent en Chine pendant une course
Connu et reconnu par les tous les sportifs, boîtier à portée de main prêt à déclencher, Gil Victoire a fait de sa passion de la photo de sport un art de vivre. Tous les week-end, il arpente les sentiers pour figer les plus beaux instants des courses sur la Réunion. Il y a de grandes chances que vous le croisiez lors d’un trail.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici