« Velo Oxygen » est une véritable institution dans le milieu du cyclisme. Une structure créée par Ahmed Adam en 2011, deux magasins, à Saint-Denis et Saint-Pierre, des marques de renom en exclusivité. Mais ce en quoi Ahmed Adam croit encore plus, c’est bien le vélo électrique. Pour lui c’est l’avenir et un vrai mode de déplacement urbain.

Dire d’Ahmed Adam qu’il est un passionné de sport est un doux euphémisme. Ce touche-à-tout est tombé dedans très jeune. Figure bien connue des rallyes automobiles, ce féru de mécanique a usé ses combinaisons sur les karts pendant de nombreuses années. Il a même été champion d’endurance à plusieurs reprises. Aujourd’hui, sa nouvelle maîtresse est le vélo. Une reine à laquelle il voue une passion sans bornes lui permettant de parcourir des dizaines de kilomètres tous les week-end avec une bande de potes. Ahmed Adam retrouve le plaisir de rouler, une certaine liberté mêlée de convivialité lui permettant d’oublier un temps le stress du boulot.
Une passion qui l’a conduit à monter un magasin « Vélo Oxygen » en 2011 à Saint-Denis puis peu de temps après à Saint-Pierre. « Ce qui m’a motivé dès le départ dans ma démarche, résidant à Saint-Denis depuis mon enfance, c’est le concept de vélo urbain qui reste à développer, pour que celui-ci retrouve toute sa place dans la cité. On a longtemps associé le vélo dans la ville à un phénomène bobo. Aujourd’hui avec l’avènement du vélo électrique, cette image est complètement révolue. Les mentalités sont en train de changer et les Réunionnais le découvre. C’est un vrai phénomène de société et une révolution des mentalités. Cela a permis de remettre les gens en selle. Et c’est tant mieux » avoue Ahmed Adam.
Ce nouveau mode de déplacement est aussi l’occasion d’ouvrir un nouveau marché pour les magasins de cycles. C’est un vrai business qui se développe à vitesse grand V, surfant sur la vague écolo et performances sportives. Pour Ahmed Adam « c’est du gagnant-gagnant. C’est à la fois une vraie thérapie qui devrait être remboursée par la sécu, mais aussi un vrai loisir comme un mode de déplacement qui ne pollue pas. Et rapide de surcroît ».
Vélo Oxygen entend se différencier de ses concurrents avec des marques en exclusivité au tarif métropole. Vous retrouvez ainsi dans la gamme des vélos de course les marques Peugeot, Gitane, Bianchi et Moonraker en VTT. Ainsi que toute la panoplie d’accessoires y afférent. L’atelier avec deux mécaniciens est situé sur la partie droite du magasin. Deux spécialistes et des fondus de cyclisme qui connaissent la mécanique sur le bout des ongles.
Mais Vélo Oxygen c’est aussi depuis peu un magasin dédié au Trail avec là aussi des marques en exclusivité. Parce que pour Ahmed Adam, « ceux qui font du vélo sont bien souvent des trailers, à l’instar des triathlètes. Vous pouvez retrouver ici de grands noms dans le domaine dont les chaussures Scott et les vêtements Compress Sport, n°1 mondial et sponsor notamment du Réunionnais David Hauss ».
Ahmed Adam n’en oublie pas pour autant l’esprit de compétition. Homme de challenge qui a couru en 2018 le marathon de Paris en 5h06 sur un coup de tête, « simplement parce qu’un ami m’avait défié » entend bien lui aussi apporter sa pierre à l’édifice du cyclisme réunionnais.
Partenaire du Tour de l’ile cycliste de la Réunion, Ahmed Adam a sponsorisé en 2019 une équipe composée en partie de coureurs métropolitains. « J’avais sponsorisé auparavant pendant trois ans l’EVC (Etang-Salé Vélo Club) où courait Anthony Céleste. En 2019, j’ai eu envie de participer dans une moindre mesure au Tour de l’île cycliste en montant une team. Pour une première participation, nous avons eu deux podiums d’étape et avons fini troisième au classement général par équipe. Cette année, nous avons l’ambition de faire encore mieux avec pourquoi pas des victoires d’étape. Je suis très motivé, c’est l’adrénaline de la course qui veut cela ».
Pour Ahmed Adam, « il y a un bon niveau à la Réunion. Regardez Donavan Grondin et Lorenzo Manzin qui s’illustrent sur le plan national et au niveau mondial. Ce qui nous fait défaut c’est le manque de confrontation avec l’extérieur. Mais je veux croire en un avenir meilleur qui s’écrirait en deux-roues » conclue le chef d’entreprise et sportif.

Velo Oxygen à Saint-Denis
38 rue de Nice
Téléphone : +262 262 41 64 39

Velo Oxygen à Saint-Pierre
23 Place Napoléon Hoarau
Téléphone : +262 262 44 01 97

Texte et photos : Pierre Marchal

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentJean-Marc Nobilo : Bye bye La Réunion, bonjour Paris
Article suivantLa Sainte-Marienne en tête
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici