Pas moins de 300 personnes ont participé à la marche organisée par la Ville de Saint-Benoît ce samedi dans le cadre de la lutte contre le cancer du sein en soutien à l’association Odysséa Réunion. Protocole sanitaire oblige, le départ de cette marche s’est fait par groupe de 10 personnes. Sur place, la Ligue contre le cancer et le centre de dépistage des cancers étaient présents pour informer le public. La mairie de Saint-Benoit est plus mobilisée que jamais à l’occasion d’Octobre rose.

C’est sous un beau soleil et un grand ciel bleu qu’a été donné le départ de la 4e édition de la marche rose de Saint-Benoît, au profit de la prévention et du dépistage du cancer du sein !

Présent au départ de la marche, le maire Patrice Selly a pris la parole pour saluer la mobilisation des Bénédictins et remercier la Ligue contre le cancer de son soutien. Il a également félicité les services municipaux pour l’organisation de cette belle édition !

Ce matin, 300 participants répartis en 10 groupes ont effectué un parcours de 5 kilomètres à travers les rues de la cité bénédictine dans le but de faire passer des messages relatifs à la maladie. On pouvait notamment lire sur des pancartes : « Le réflexe pour la vie : la mammographie », « J’aime mes seins », « Par tous les seins, faites-vous dépister! », « SEINplement, osez le dépistage »… Une mobilisation qui a remporté un franc succès.

Sur le parvis de la mairie, la Ligue contre le cancer et le Centre de dépistage des cancers (CRCDC) ont tenu des stands d’informations avec une série de documentation pour sensibiliser le public.

La campagne Octobre rose se poursuit jusqu’au 31 octobre à Saint-Benoît. Une zumba et un dépôt de bougies seront notamment organisés sur la Place de la mairie, pour clôturer l’opération!

Photo mairie de Saint-Benoît

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentUne attaque de requin évitée
Article suivantDavid Hauss au sommet
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici