Cela devait être la grande fête du football, mais la deuxième finale de Coupe Régionale de France opposant Sainte-Marie à Sainte Suzanne a offert une image déplorable à tous les amoureux du sport péi. Le match s’est terminé en bagarre générale. Retour sur une finale gâchée, tout simplement. 

Le score (2 buts à 1 pour Sainte-Marie) est presque anecdotique vu la tournure qu’a pris l’évènement. Les tacles engagés du début de match ont laissé place à des coups en fin de rencontre. L’ambiance a commencé à se tendre lorsque le Sainte-Suzannois Henry Charles Gladysson a écopé d’un carton rouge en fin de première période, après un choc avec le gardien Sainte-Marien Johnyfer Natio. (46′)

En infériorité numérique, les Sainte-Suzannois doivent alors muscler leur jeu, gagner du temps, ce qui a le don d’exaspérer leurs adversaires.

Le coup de grâce intervient à la 80ième minute, lorsque Damien Mallard ouvre le score pour les pensionnaires de Régionale 2. Les joueurs de Sainte-Suzanne exultent, chambrent leurs adversaires. Les Sainte-Mariens, sans doute piqués au vif égalisent dans la foulée (Houmadi), et prennent l’avantage quelques secondes plus tard. A leur tour, ils provoquent les joueurs adverses… La partie vire donc au pugilat.

Joueurs, dirigeants, entraineurs : Tous en viennent aux mains.

Thierry Cortez, le président de la Sainte-Marienne, assume : “Si ça a dégénéré, c’est à cause de la provocation des gars en face (Sainte-Suzanne NDLR), nous on est venu pour jouer, rien d’autre ! Bien sûr, on a répondu ! Mais on ne va pas non plus se laisser faire ! Ils nous ont chambré quand ils ont marqué, et nous on les a chambré quand on a marqué, c’est tout. Sauf qu’eux, ils n’ont pas su se contenir. C’est le football, je ne cautionne pas ce qui est arrivé mais Sainte-Suzanne a donné les coups en premier. Point barre, c’est tout”.  

Claude Maurice, entraineur de Sainte Suzanne, estime que c’est surtout l’enjeu qui a provoqué le ralé poussé “C’est l’électricité d’une finale et d’un derby avec tout ce que cela implique. Certes, ça a dégénéré, je ne sais pas qui est fautif, ou qui a commencé à chambrer en premier. Il y aura des sanctions, plusieurs cartons rouges ont été sortis”

Des sanctions, il y en aura, et pas seulement pour les joueurs : Une source proche de la Ligue Réunionnaise de football nous l’a confirmé.

Reste désormais à se demander pourquoi le corps arbitral a pu décider de poursuivre la rencontre après ces échauffourées…Alors que dans pareilles circonstances, normalement, le match est stoppé.

 

Texte Kevin Payet
Photos Pierre Marchal

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentSainte-Marie l’emporte dans la douleur
Article suivantRégionale 1 : Résultats et classements après la 8ème journée
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici