Ca y est. Il est parti. Ce mercredi 24 juillet 2019, Pascal Blanc a entamé la grande traversée des Pyrénées en courant sans s’arrêter de Banyuls-sur-Mer à Hendaye. Un pari fou de 900 kilomètres.

Les chiffres donnent le tournis. 60.000 mètres de dénivelé positif pour une course de 900 kilomètres par le GR10 sur 10 jours. Record à battre. Pascal Blanc n’est pas un inconnu des sentiers réunionnais puisqu’il a participé à plusieurs Grand Raid et a terminé deuxième en 2011. Suivi à distance par la Clinique des Tamarins du Port, avec qui il reste en relation, afin de vérifier l’évolution de son mental, toute une équipe l’assiste prête à lui venir en aide : plusieurs accompagnateurs se relaient tout au long du parcours. Le psychiatre Gérard d’Abbadie voit dans ce challenge une « incroyable opportunité humaine et médicale, une aventure passionnante ».

En quête de nouveaux défis à accomplir, Pascal Blanc n’en est pas à sa première tentative de record. Il a déjà accompli la grande traversée des Alpes, par le GR5, avec plus de 62 kilomètres sans interruption pour 40.000 mètres de dénivelé, en 7 jours. Record inégalé jusqu’à aujourd’hui. Les prétendants ne se battent pas pour tenter de relever ce défi. Edouard de Lodfill Productions le suivra pendant toute cette course folle recueillant ses réactions, ses impressions, ses doutes et ses joies.

Texte et photos: Pierre Marchal

Suivez en direct l’évolution de Pascal Blanc sur son parcours en temps réel grâce à la balise GPS dont il est équipé. Vivez son périple sur :

https://www.pascalblanc.com/copie-de-suivi-live-gtp-gr10

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentCarré d’as et six de der
Article suivantLa Réunion en finale contre Maurice
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici