Le 52ème Tour Auto – Rallye de La Réunion – NTR – BMW – Région Réunion est l’épreuve phare du sport automobile local. Événement annuel organisé par le club dyonisien ASARéunion depuis 1969, « Le Tour» comme on le qualifie simplement ici revient cette année là où il s’était arrêté l’an passé à trois jours du départ en raison des restrictions liées à Covid19.

Pour cette édition de renaissance du sport auto, la première épreuve au calendrier 2021 du Championnat de la Réunion des Rallyes de la Réunion se pare de nouveaux outils et la nouvelle équipe dirigeante élue en début d’année bascule très clairement dans l’ère 3.0.

C’est grâce à une subvention exceptionnelle émanant de la Préfecture de la Réunion et donc de l’Etat que l’équipe de la Présidente Muriel Rajoël a pu consentir une réduction extrêmement conséquente des frais d’engagement en direction des pratiquants. Par rapport aux frais d’engagement habituellement observés à la Réunion, chaque équipage verra ces frais minorés de 300€, un sacré coup de pouce !

Dès son arrivée aux commandes, la nouvelle équipe a réalisé un dossier administratif complet en moins d’une semaine déposée en Préfecture pour demande de subvention exceptionnelle suite à l’annulation de l’édition 2020. C’est donc au pied levé puisque l’ancienne mandature n’avait pas rempli cette demande que le Comité Directeur de la nouvelle équipe s’est immédiatement plongé dans les arcanes administratives pour aboutir finalement à cette aide étatique ô combien nécessaire tant pour le club organisateur que pour les équipages.

L’essentiel de cette aide a donc été fléchée vers les équipages et le reliquat a été dirigé vers l’acquisition d’un nouveau matériel de géolocalisation temps réel. Ce système GPS est nettement plus pratique que l’ancienne formule. Il n’y a plus d’installation physique du dispositif à effectuer avant la course sur chaque voiture de rallye. Le nouveau système se présente sous la forme d’un petit boîtier format porte-clef que les équipages peuvent glisser dans leur poche.

Totalement indépendant et auto alimenté, le boîtier GPS « trace » la voiture en temps réel tout au long du parcours des épreuves spéciales ainsi que sur les parcours de liaison. Cet appendice est particulièrement utile pour la Direction de Course. En cas d’arrêt de la voiture, le véhicule est géolocalisé avec une très grande précision et la Direction de Course contacte immédiatement l’équipage ou le poste de secours le plus proche en cas de non réponse pour identifier les raisons de cet arrêt. Les décisions nécessaires sont donc prises immédiatement par le Directeur de Course selon la nécessité : arrêt des procédures de départ des voitures suivantes, moyens de secours adaptés à déployer (véhicule de dépannage ou ambulances), déploiement des commissaires de route avec drapeaux jaune au droit de la zone où la voiture est arrêtée…

Cet outil permet également de s’assurer que les voitures respectent scrupuleusement le parcours de l’épreuve sur les parcours de liaison et enregistre également la vitesse des voitures en temps réel permettant ainsi de s’assurer du respect des règles de sécurité routière des voitures de course. Ce sont donc les standards du Championnat WRC (Championnat du Monde des Rallyes) qui sont appliqués au 52ème Tour Auto – Rallye de La Réunion – NTR – BMW – Région Réunion.

Grâce au soutien actif des partenaires de l’ASARéunion, divers autres postes ont également pu être mis en place par l’ASARéunion. Ainsi, une brigade d’une soixantaine de personnes est formée et déployée aux abords du parcours (parcs fermés de départ/arrivée, parcs d’assistance, zone public, accès à ces zones) dans le cadre de la lutte contre Covid19. Affiches, masques, gel et préconisations dans le cadre du respect du protocole sanitaire édicté par la Préfecture seront mis à disposition par ces véritables « médiateurs ». L’objectif est d’éviter que le moindre spectateur venu assister au 52ème Tour Auto – Rallye de La Réunion – NTR – BMW – Région Réunion ne soit contaminé. Ces précieux auxiliaires ont avant tout vocation à faire en sorte que ce spectacle puisse perdurer et que personne ne soit infecté par Covid19 suite à sa venue à cette fête du sport.

Pour souligner ce nouveau souffle du club organisateur, la nouvelle équipe dirigeante a souhaité marquer sa politique volontariste et ce vent nouveau par une évolution de son logo. Soucieuse de s’inscrire dans le respect de l’héritage historique du club dyonisien, une nouvelle identité visuelle a été actée et définie faisant entrer de plein pied l’ASA Réunion dans le XXIème siècle avec un dessin plus léger reprenant les codes de l’identité du club. Une évolution sans révolution…

Texte: ASA Réunion
Photo: Pierre Marchal

Rate this post
   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentLa Team Subaru sur les chapeaux de roues
Article suivantDimitri Payet très en forme
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici